Los Angeles

Un riche gai donateur en prison

Sébastien Thibert
Commentaires

Le militant et riche donateur démocrate de longue date, Ed Buck, est en prison après que deux hommes noirs aient fait une overdose chez lui et qu'un troisième homme ait failli mourir plus tôt ce mois-ci, a indiqué le procureur du comté de Los Angeles.

Il apparaît qu'Ed Buck avait pour fantasme de droguer des hommes à mort pour abuser d'eux sexuellement, et ce même après le  décès de Gemmell Moore, 26 ans, dans son appartement à West Hollywood en juillet 2017 et de Timothy Dean, 55 ans, en janvier de cette année.

Mais même cette dernière mort n’a pas dissuadé Buck qui a failli tuer une troisième personne en lui injectant deux fois de la méthamphétamine jusqu’à provoquer une surdose.

La dernière surdose est survenue le 11 septembre, selon les procureurs.

Ed Buck a été arrêté mardi soir à son appartement. Il est accusé de blessures graves, d'administration de méthamphétamine et de dentention de drogues, selon le Los Angeles Times.

S'il est reconnu coupable, il pourrait faire près de six ans de prison. Le bureau du procureur a déclaré que Buck ne devrait être libéré que sous caution de 4 millions de dollars américains.

"Depuis chez lui, en position de pouvoir, Buck manipulait ses victimes pour qu'elles participent à ses fantasmes sexuels", a indiqué le procureur. "Ces fantasmes incluent la fourniture et l'administration personnelle de doses dangereusement élevées de stupéfiants à ses victimes ... N'ayant pas été dissuadés par la mort insensée de Moore et de Dean, l'accusé a failli tuer une troisième victime la semaine dernière", a-t-il poursuivi. 

Ed Buck fait également face à un procès civil intenté par la mère de Gemmel Moore.

Il était jusqu'à récemment l'un des militants les plus respectés de la capitale gay de West Hollywood et un donateur du parti. Selon les médias, il aurait fait don de plus de 110.000 dollars à des candidats démocrates au cours des dix dernières années, y compris Barack Obama et Hillary Clinton.

Il y avait déjà eu des allégations contre Ed Buck, car au cours des trois dernières années, deux hommes avaient été retrouvés morts à son domicile par overdose de drogue. En juillet 2017, un call-boy de 26 ans était décédé chez lui et en janvier 2019, une ancienne star du porno gay de 55 ans.

Agé de 65 ans Ed Buck a été qualifié de "délinquant sexuel violent et dangereux" qui offrait de la drogue et de l'argent aux hommes sans abri pour satisfaire ses fétiches sexuels. Buck n'a "aucun respect pour la vie", a poursuivi le procureur.