Grande-Bretagne

Des musulmans de la communauté LGBTQ organisent leur première marche des fiertés

Chantal Cyr
Commentaires

Des musulmans de la communauté LGBTQ ont organisé leur premier défilé de la marche des fiertés au Royaume-Uni, ont rapporté dimanche dernier les médias britanniques.

Leur objectif consistait à démontrer qu'être membre de deux communautés n'est pas forcément «incompatible». «En tant que membres de la communauté LGBTQ et musulmans, nous sommes coincés entre les deux», a déclaré Anjum Mauj, membre de l'association Imaan (la plus grande association d'Europe soutenant les musulmans LGBTQ). 

Plusieurs parents ont dit être « choqués » que des cours d'éducation sexuelle soient dispensés dans les écoles dans le cadre du projet de loi pour l'Égalité (Equality Act) et ont lancé une campagne dénonçant ce projet éducatif allant à « l'encontre de leurs convictions religieuses. » 

Des manifestations ont d'ailleurs eu lieu devant des écoles primaires à Birmingham.

Anjum Mauj explique que parler d'orientation sexuelle durant l'adolescence était très problématique et de ce fait, le sujet n'était jamais abordé. 

« J’ai grandi dans un environnement très communautaire, c’était dur de devoir cacher une partie de soi-même (…) A Imaan, nous avons des milliers de membres qui n'ont pas encore fait leur coming-out », a-t-elle affirmé.

« Pour le 20e anniversaire de l'association, organiser notre premier défilé et montrer que nous sommes fiers de notre identité était l'occasion idéale », a souligné la membre de l'association.