Élections fédérales 21 octobre

Les réponses de Nima Machouf à nos questions (Nouveau Parti Démocratique)

L'équipe de rédaction
Commentaires
Nima Machouf (Nouveau Parti Démocratique)
Photo prise par © Nima Machouf (Nouveau Parti Démocratique)

À l’approche des élections fédérales du lundi 21 octobre 2019 et afin de vous aider à faire votre choix, Fugues a fait parvenir une série de questions aux candidats des 6 principaux partis se présentant dans Laurier–Sainte-Marie. Nous espérons que cela vous permettra de mieux connaître ce qui motive les candidat.e.s à s’impliquer au niveau politique, leur connaissance des enjeux du comté, ainsi que leur engagement sur différents sujets d’intérêts pour les personnes LGBTQ+. Voici les réponses de Nima Machouf à nos questions (Nouveau Parti Démocratique).

Qu’est-ce qui vous incite à vous présenter en politique, et à vous présenter sous les bannières de ce parti en particulier :

Le NPD est le parti qui représente mes valeurs, tout simplement. Des valeurs environnementales, de justice sociale, et pour un transition économique écologique juste. On voit, trop souvent, des partis politiques qui travaillent pour les plus riches, pour les plus privilégié.es, et pour les multinationales.

Je suis avec le NPD, parce que c’est un parti qui va se battre pour nous, pour les citoyen.nes, pour un environnement propre, contre les paradis fiscaux, pour une culture riche et diversifiée et en santé, et, bien sûr, pour une société inclusive. C’est aussi simple que ça : le NPD va se battre pour nous.

Le Village est reconnu pour être un lieu avec une valeur historique et symbolique pour les minorités sexuelles. Quelles seront vos actions pour continuer à le développer ?

Je veux continuer le travail accompli par la député NPD actuelle de notre circonscription, Hélène Laverdière, dont l'équipe a été impliquée activement dans le comité sur l'Avenir du Village depuis ses débuts. Je vais continuer à participer à cette réflexion collective de quartier pour que l'identité, la valeur historique et symbolique de notre Village perdure et soit davantage reconnue, ici et ailleurs. Je sais que la députée provinciale Manon Massé a pour sa part récemment déposé une motion à l'Assemblée Nationale pour reconnaître le statut historique et la vocation actuelle du Village gai de Montréal comme lieu de refuge et d'émancipation des communautés LGBTQ+ du Québec, et j'aimerais vraiment faire la même chose au palier fédéral. 

De quelle manière pensez-vous pouvoir aider les ressources communautaires LGBTQ+ existantes  de votre circonscriptions? 

Les organismes communautaires LGBTQ+ de Laurier-Sainte-Marie permettent aux gens de vivre pleinement leur identité, de la valoriser, de défendre leurs droits, de protéger leur santé et de s’ informer. Ces organismes accomplissent un travail fondamental pour favoriser le bien-être de la communauté LGBTQ+ de notre quartier et de toute la province. Pourtant, et je constat quotidiennement depuis 20 ans que je travaille en santé publique sur le VIH/SIDA le manque de financement chronique des organismes communautaires a des effets dévastateurs. Et c’est sans compter les locaux trop petits, trop chers et en mauvais état.

C’est pourquoi la communauté se mobilise depuis de nombreuses années pour la création d'un centre communautaire LGBTQ+ dans le Village, et je suis heureuse de voir ce plan prend forme. Ottawa doit s’engager financièrement de façon beaucoup plus importante qu’actuellement afin d’aider les ressources communautaires à se doter de locaux appropriés à leurs besoins spécifiques. En tant que députée, j’ai vraiment à cœur d’appuyer le développement de ce centre communautaire en collaboration avec tous ceux qui se sont investis à ce jour pour que les organismes aient enfin accès à des locaux adaptés et abordables qui reflètent vraiment l'importance de leur travail.  

Quels sont les enjeux auxquels vous avez l’intention de vous consacrer en premier 

Tout d’abord, je crois qu’il est essentiel de désenclaver notre quartier. En tant que citoyens du quartier, on n’a pas accès au fleuve, et, au nord, l’absence de passage à niveau rendent la vie difficile aux piétons et aux cyclistes. Les terrains sur le bord du fleuve et les chemins de fers sont de compétences fédérales, donc je vais continuer le travail d’Hélène Laverdière, la députée NPD fédérale actuelle, pour que mes voisines et voisins puissent se profiter pleinement du quartier et finalement avoir accès à leur fleuve.

De plus, une des promesses brisées des libéraux que je trouve la plus honteuse est le fait qu’ils n’ont pas mis fin à l’interdiction qui empêche les hommes qui ont eu des relations sexuelles avec d’autres hommes de donner du sang. Une fois élue dans Laurier-Sainte-Marie, la circonscription qui contient notre beau Village, je me batterai corps et âme pour lever cette interdiction discriminatoire. Dans le Village, et dans la communauté LGBT à travers le Canada,  des milliers d’hommes veulent donner du sang pour sauver des vies et qui  ne peuvent toujours pas à cause de manque de leadership des libéraux. Je compte remédier à cette situation. 

Avez-vous un lien plus particulier avec les communautés LGBTQ+ que vous aimeriez évouqer?

Depuis 3 ans je travaille à la clinique du Quartier Latin et avant ça j'ai été à la clinique l'Actuel pendant 16 ans. Mon travail terrain depuis 1999 dans le Village  fait que je suis très au courant des différents enjeux de la communauté LGBT, ainsi que des défis reliés à la question de l'itinérance et de la toxicomanie. J'ai de plus travaillé en partenariat avec les groupes communautaires actifs dans la lutte au SIDA comme le RÉZO, la COCQ-SIDA et  le Portail.

Renseignements personnels ?:

Votre âge : 54 ans?

Votre lieu de naissance : en France?

Votre parcours professionnel et/ou personnel :  J'ai un PhD en Santé Publique. Je fais de la recherche dans le domaine du VIH, de la toxicomanie, ainsi que sur les inégalités en santé et l'accès aux soins des populations vulnérables, et ce depuis 20 ans. 

----

Pour connaître la position officielle et les engagements du NPD sur différents sujets d’intérêts pour les personnes LGBTQ+ du Canada et en particulier du Québec, LIRE NOTRE AUTRE ARTICLE...

 

 

----

 

Au 26 septembre, la liste des candidats dans la circonscription de Laurier-Sainte-Marie était la suivante :

  • AZZAOUI, Jamil 
    Le Parti Vert du Canada / Green Party of Canada
  • BUI, Christine 
    Parti populaire du Canada / People's Party of Canada
  • DUCHESNE, Michel 
    Bloc Québécois / Bloc Québécois
  • DES GRENIERS, Lise 
    Parti conservateur du Canada / Conservative Party of Canada
  • GUILBEAULT, Steven 
    Parti libéral du Canada / Liberal Party of Canada
  • LACHAPELLE, Serge 
    Parti Marxiste-Léniniste du Canada / Marxist-Leninist Party of Canada
  • MACHOUF, Nimâ 
    Nouveau Parti démocratique / New Democratic Party
  • MOURKES, Dimitri 
    Indépendant(e) / Independent