Condos à Montréal

Le goût du luxe dans les projets de condos

Yves Lafontaine
Commentaires
LE BOURBON
Photo prise par © LE BOURBON
LE MONTCALM
Photo prise par © LE MONTCALM
LE OSHA
Photo prise par © LE OSHA
  • LE BOURBON
  • LE MONTCALM
  • LE OSHA
Le luxe se porte de mieux en mieux à Montréal, en particulier du côté du marché des condimuniums. De janvier à juin 2019, il s’est vendu 84 maisons de 2 M$ et plus au Québec, soit deux de moins qu’à pareille date l’an dernier. Pendant la même période, 123 condos se sont vendus 1 M$ et plus, une hausse de 28 % par rapport à l’année précédente. Et 2019 promet aussi de dépasser amplement ces chiffres. Du côté des projets de condos,  non seulement les promoteurs rivalisent entre eux pour offrir toujours plus de qualité et de «wow», mais le luxe, sous la forme de finis, de dimension ou d’espaces communs exceptionnels est offert dans une proportion qui devient de plus en plus importante sur le marché de l’île de Montréal. Voici un petit tour d'horizon de quelquess projets qui verront le jour sous peu.
Le Montcalm
Pour des prix variant entre 657 500$ et 695 000$, vous pourriez vous procurer une des quatre dernières maisons de ville du superbe projet Montcalm du promoteur Samcon, près du boulevard René-Lévesque.?Ces unités de trois chambres à coucher, offrent de généreuses superficies de 1 470 à 1 645 pieds carrés. Bien que la ligne directrice du projet était de développer des logements abordables destinés à une clientèle variée, allant de la famille au jeune professionnel, tout en maintenant une grande qualité des espaces de vie, les cuisines comportent des appareils luxueux des marques Fulgor et Blomberg et des comptoirs de quartz complètent les armoires de laque personnalisées.
 
Le Bourbon
Nul doute que l’immeuble Le Bourbon apportera une contribution significative à l’image du Village. Les futurs résidents de ce complexe nouveau pourront jouir du nec plus ultra en matière d’habitation. Il comprendra une centaine d’unités d’une superficie variant de 500 à 1 325 pieds carrés dans une four-chette de prix débutant à 249 000$ pour une unité d’une chambre et allant jusqu’à 700 000$ pour le penthouse. Les condos, dont la moitié ont déjà trouvé preneurs, auront des plafonds hauts et seront équipés d’électroménagers européens dernier cri. Les comptoirs de cuisine seront en quartz. Au niveau des espaces communs, il y aura une piscine sur le toit et une terrasse, de même qu’un studio de yoga, et deux étages de stationnement souterrains pour 70 véhicules. Comme on se projette résolument dans l’avenir avec ce projet, on a prévu des bornes à recharge pour des véhicules électriques.
 
OSHA
Extrêmement flexible, l’Osha permet des configurations multiples s'adaptant à tous les besoins. Ainsi, maisons de ville de quatre chambres à coucher sur deux étages, unités d'une, deux ou trois chambres et penthouses avec mezzanine sont offerts. Le concept d'Osha  combine les avantages d’un condominium traversant (la typique configuration montréalaise avec des ouvertures à l’avant et à l’arrière) et ceux de condominiums haut de gamme, avec ascenseur et des stationnements souterrains (en option). Des balcons pleine largeur de 17 pieds de large avec écran d’intimité design en bois véritable permettent de vivre pleinement à l’extérieur en saison estivale. Les cuisines d’Osha sont hyper     ergonomiques et efficaces. Les armoires, allant jusqu'au plafond, sont faites de laminé européen avec insertions de thermo lustré. Un dosseret de céramique et un comptoir de quartz avec espace lunch complètent le tout. Les autres pièces ne sont pas en reste puisqu’elles permettront de profiter de la beauté naturelle du bois franc et de la porcelaine. Bref, aucun compromis pour ce projet design dans Hochelaga. À terme, ce sera plus de 200 unités qui constitueront cette toute nouvelle communauté.
 
Mondev
Actifs dans la revitalisation de divers quartiers de l’île de Montréal, Mondev annoncera prochainement son projet Prestance, dans le Village, qui proposera 27 maisons de ville à un prix d’un peu plus de 1 million$. On vous en reparle.
 
L’avalanche de projets Au Centre-Ville....
Au centre-ville de Montréal, les promoteurs Devimco, Brocolini et Brivia rivalisent pour offrir aux acheteurs et investisseurs des projets plus luxueux les uns que les autres. Le groupe Brivia, qui termine la deuxième tour de l’élégant projet YUL (au total les deux phases comptent plus de 870 condos), s’active également sur les projets Nest  (97 condos) et le luxueux Quinze-Cent  (un ensemble, signé par la prestigieuse firme Menkès Shooner Dagenais Letourneux Architectes qui comptera 428 condominiums de une à trois chambres). Le nouveau projet emblématique du promoteur sera sans nul doute l’impressionnant 1 Square Phillips dont le budget global devrait dépasser le milliard de dollars. Il comptera trois tours réalisées en autant de phases, dont la plus imposante, de 61 étages, atteindra la même hauteur que sa future voisine, Place Ville Marie et deviendra le plus haut immeuble résidentiel de la métropole. Et, comme le groupe Brivia vient d’acquérir le terrain et l’édifice du Gym Mansfield (l’ancien cinéma Loew’s), la rumeur est qu’un nouveau projet de tour à condos pourrait s’ériger prochainement au dessus du gym ou tout simplement le remplacer ou l’intégrer à une nouvelle structure.?
 
 
Decorhomme

Du côté de Brocolini, qui agit comme contracteur et constructeur pour le prochain siège social de la Banque Nationale et la nouvelle Maison de Radio-Canada, on propose Victoria sur le Parc, le plus grand projet à usage mixte de la firme à Montréal : il comptera sur 58 étages plus de 400 condos de 480 à 4000 pieds carrés qui s’envoleront à des prix allant de 455 000 $ à 5 millions$. Et, juste à côté, s’érige le prestigieux 628 Saint-Jacques, une tour résidentielle de 35 étages proposant 258 résidences à la new-yorkaise avec des superficies allant de 470 à 4 000 pieds carrés à des prix comparables.
 
De son côté, Devimco finalise le EstWest (situé à l’angle du boulevard René-Lévesque Ouest et de l’avenue Atwater) et le St-Édouard, au cœur du quartier Shaughnessy. Mais surtout, il propose un projet pharaonique de plus de 1000 condominiums, le Maestria : deux majestueuses tours de 55 et 58 étages en parfaite symbiose, liées par une passerelle aérienne, la plus haute jamais réa-lisée au Québec dans le cadre d’un projet résidentiel. Quant au MaryRobert Condominiums, il va s’imposer comme le point d’entrée du quartier Griffintown, aux abords du projet Bonaventure et à l’extrémité sud de la rue Peel. Érigées dans une position dominante, 2 tours dissemblables, abriteront chacune environ 250 unités de type studio, condos de 1 à 3 chambres et des penthouses. Par ailleurs, Devimco a aussi été choisi par le club sportif MAA pour la réalisation de Le MAA, un projet immobilier imaginé autour de la revitalisation du club. Une fois complété, le projet de 300 condominiums comptera 33 étages et assurera la revitalisation du très sélect club sportif.
 
 
Decorhomme

Et cela, c’est sans compter les autres projets prestigieux de d’autres promoteurs, comme le Humaniti et le 1111 Atwater. En cours de construction, le projet Humaniti comprendra une tour de 39 étages se dressant jusqu’à 120 mètres, la hauteur maximale permise dans ce secteur du Quartier international. L’immeuble principal comprendra 335 logements locatifs, 140 copropriétés de très grands luxe ayant accès aux services de l’hôtel et 20 000 pieds d’espaces locatifs. Quant au 1111 Atwater, ce sera un immeuble haut de gamme situé au sud de Westmount, sur l’ancien terrain de l’Hôpital de Montréal pour enfants. Cette nouvelle adresse prestigieuse deviendra la plus haute résidence pour retraités au pays et offrira à son sommet 22 condos de grand luxe dont certains se vendront à plus de 15 millions $. Clairement, le luxe est en ville.