JOURNÉE DE LA SORTIE DU PLACARD - 11 OCTOBRE

Un soupir de soulagement

Collaboration Spéciale
Commentaires

Pour souligner la 30e Journée de la sortie du placard, le 11 octobre 2019, une vingtaine d'homosexuels, de bis et de trans ont répondu à notre appel et racontent le jour où ils sont sortis du placard. Voici le témoignage de Pierre-Antoine.

À l'âge de 16 ans, j’embrasse un gars alors que je suis bien saoul dans un party avec des amis. J’avais pris ça pour un défi, mais le plaisir que j’en ai éprouvé, et la constatation que le gars avait aussi apprécié m’a déstabilisé pas mal…

Pendant quelques jours je ne savais plus où j’en étais. J’ai décidé de consulter ma sœur, persuadé d’avoir fait une grosse erreur. Je me sens mal, j’en viens à culpabiliser! Face à elle, je vide mon sac, ça l’a fait rire... Ma mère qui entendait la conversation d’une autre pièce, contre toute attente, est entrée et m’a pris dans ses bras en me disant qu’elle le savait depuis que j’avais 9 ans et qu'elle a toujours attendu d'avoir cette discussion avec moi un jour. Elle m'a simplement rassuré en me disant que c’était normal, que mon père et elle me soutiendraient et que la seule chose importante c'est que je sois heureux et que je vive ma vie sans me remettre en question.

Pierre-Antoine

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------

 EXPRIMEZ-VOUS !

 

  • Vous pensez que votre histoire pourrait inspirer d’autres?
  • Vous aimeriez nous présenter des personnes LGBTQ+ inspirantes ?
  • Vous croyez que le travail ou l’implication d’une personne de votre entourage en regard à des réalités LBGTQ+ mérite d’être reconnu ?

 

Dites-nous tout :  [email protected]