Ouganda

La présidence dément un projet de loi pour punir l'homosexualité de la peine de mort

Chantal Cyr
Commentaires

Après plusieurs jours de rumeurs inquiétantes, un porte-parole de la présidence ougandaise a démenti un quelconque projet de loi renforçant la pénalisation des relations homosexuelles en raison de son inadéquation.

Le projet de loi envisagé prévoyait de punir de la peine de mort le «sexe contre nature» ainsi que sa «promotion» avait indiqué Simon Lokodo - un ancien prêtre catholique ouvertement homophobe.

«Le gouvernement n'a pas l'intention de présenter une telle loi, a déclaré en réaction Don Wanyama. Nous avons le code pénal qui traite déjà les problèmes de comportement sexuel non naturel, il n'y a donc pas de projet de loi à venir».

Depuis janvier, les activistes LGBT rappellent d'ailleurs que trois hommes gais et un femme transgenre ont été tués dans le pays en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre.