23 novembre, Club Taboo

Déjà un 27e anniversaire

André-Constantin Passiour
Commentaires
Club Taboo
Photo prise par © Michel Bazinet

Si on pense que le mois de novembre c’est le mois des morts, détrompez-vous car novembre, dans le Village, est le mois des anniversaires ! À part Priape (45 ans) et Le Cocktail (14 ans), on célèbre aussi les 27 bougies du bar de danseurs nus Taboo ! C’est le 23 novembre que la clientèle est invitée à un party avec un buffet. Ce sera l’occasion rêvée de se régaler tout en saluant les charmants et sexy danseurs de ce club qui est toujours aussi populaire.

En constant renouvellement, l’équipe actuelle de danseurs attire la clientèle avec ses 25 membres âgés entre 18 et 27 ans. Bien sûr, ils sont en rotation (la semaine et les week-ends).
 
Mais justement en parlant des danseurs, comment savoir si un danseur plaira à la clientèle ou non ? Comment sélectionner les bons performeurs ? «Personnellement, je les sélectionne en fonction de leur style, de leur personnalité, de leur honnêteté et de leur hygiène, ainsi je sais qu’ils vont plaire à la clientèle du bar», explique le sympathique Gerry qui a repris le bar en main il y a maintenant neuf ans. Et Gerry aime les choisir avec plusieurs styles, certains sont plus minces, d’autres sont plus costauds avec des épaules carrées, d’autres encore affichent des tatouages, bref, il y en a pour tous les goûts.
 
Pour ceux qui ne le savent pas, le présent propriétaire a déjà été barman puis gérant pour, finalement, faire l’acquisition du Taboo plusieurs années plus tard. C’est Gerry qui, par exemple, a ramené le fameux et couru concours M. Taboo qui avait été mis un peu de côté par l’ancienne administration. «Avec le temps, j’ai remarqué que le concours M. Taboo attire beaucoup de gens, surtout au cours des dernières semaines où il y a vraiment un enthousiasme pour cet événement, poursuit Gerry. Et parmi les événements spéciaux, qu’on le croit ou non, c’est encore l’Halloween qui rassemble le plus de clients. L’Halloween est encore très populaire au Taboo !»  
 
Comme d’autres bars de danseurs nus, est-ce que le Taboo est fréquenté aussi par des touristes ? Est-ce que ce sont eux qui, en partie, continuent de faire vivre le Taboo ? «Le Taboo est un club international qui attire des touristes chinois, français et, naturellement, américains. Donc oui, le tourisme est important pour nous et nous permet de continuer», commente Gerry.
 
«Puisque c’est l’anniversaire du Taboo, je tiens d’ailleurs à remercier beaucoup les clients pour leur grande fidélité au bar et le personnel également pour son dévouement à l’égard du club. Je suis là maintenant depuis neuf ans et c’est en grande partie grâce à eux, donc je veux les en remercier du fond du cœur et je serai présent pour les saluer le soir du 23 novembre prochain», souligne-t-il. 
 
Alors il ne faut absolument pas oublier cette date du samedi 23 novembre pour reluquer ces mignons danseurs et se régaler du buffet ! «On vous attend», de s’exclamer Gerry ! 
 
Bar Taboo  1950, boul. de Maisonneuve Est, Montréal. T. 514-504-6161