Du 19 au 23 novembre

Inside ou le voyage intérieur

Yves Lafontaine
Commentaires
Inside

Le Grec Dimitris Papaioannou, qui avait ébloui l’hiver dernier avec The Great Tamer  revient à l’Usine C avec Inside, une installation vidéo déambulatoire de six heures se nourrissant de la futilité et du vide.

Artiste visuel et bédéiste reconnu, Dimitris Papaioannou a d’abord abordé les arts performatifs, en tant que concepteur, chorégraphe, interprète et fondateur du réputé Edafos Dance Theatre. Depuis 1986, il signe ses propres créations aux frontières de la danse expérimentale, du théâtre corporel et de la performance, des œuvres à l’esthétique forte qui parcourent les scènes prestigieuses du monde entier. Se considérant meilleur peintre sur scène que sur toile, Papaioannou compose ses scènes comme des tableaux vivants, jouant sur l’extrême lenteur et sur d’astucieux effets de collages. Fasciné par l’art et la mythologie de son pays, Papaioannou sculpte les corps de ses danseurs dans cette installation chorégraphique. Il crée à partir de rien, se nourrissant de la futilité et du vide pour en faire un paysage mélancolique et fascinant d’une incroyable force picturale. Dans un décor minimaliste de chambre à coucher, trente interprètes se livrent dans Inside à des actions quotidiennes répétées : prenant une douche, se déshabillant, déjeunant, traînant au lit, regardant la ville depuis un balcon. 
 
Conçue comme une méditation visuelle, Inside est une invitation au voyage intérieur où le public décide quand il arrive et quand il part.   
 
Inside a L’Usine C, du 19 au 23 novembre 17h30  

usine-c.com/inside