À lire

Ceci est mon corps

Yves Lafontaine
Commentaires
Ceci est mon corps
Photo prise par © Ceci est mon corps

Michael V. Smith est une véritable force de la nature dont l’expression artistique touche un grand nombre de domaines, étant à la fois romancier, poète, improvisateur, cinéaste, drag-queen, artiste de performance et clown occasionnel. Dans un récit autobiographique, Michael retrace ses premières années en tant que jeune homme inadéquat - un garçon un peu efféminé grandissant dans une petite ville de l'Est ontarien au milieu d’une famille de cols bleus; un ado poule mouillée, peu sûr de lui, désireux de se faire le plus discret possible; et un auteur-interprète obsessionnel, attiré par les compulsions de l'alcool, du sexe, de la lecture, des dépenses, du travail et de l'art comme moyen de surmonter ses craintes et comme manière de se guérir.
 
Ceci est mon corpsÀ travers l'éducation sentimentale de ce jeune gai issu d'un milieu socioéconomique défavorisé, le texte de Ceci est mon corps  traverse les frontières de genre (littéraire et sexuel), d'orientation sexuelle, de langue, de race et de classe en proposant d'analyser la décomposition d'une famille et la recomposition d'une autre, la famille choisie queer qui permet au personnage de s'épanouir de manière saine et authentique.
 
Maniant les théories queer et le genderfuck, abordant la honte, la dépression, la maladie, la solitude et le sexe compulsif, Michael V. Smith crée, une œuvre à la fois complexe et accessible, écrite dans une langue simple sans fioritures permettant d'entrer facilement en relation avec son histoire, racontée sans fard, afin d'y trouver quelque chose comme une forme d'humanité queer, construite à partir de la vulnérabilité la plus totale.
 
Un livre bouleversant!