LANCEMENT MAG 4 LSTW

LSTW No. 4

Julie Vaillancourt
Commentaires
LSTW No. 4
Photo prise par © LSTW No. 4

L’automne est désormais synonyme du lancement annuel du magazine de Lez Spread The Word. Cette année, vous pouvez d’ores et déjà marquer la date du 19 novembre. C’est un peu comme Noël avant le temps, avec l’anticipation de découvrir ce que Mère-Noël nous réserve, cette année!

 
À n’en point douter, plusieurs vont saliver. Au moment d’écrire ces lignes, la page couverture n’est pas encore attribuée, mais l’équipe de Lez Spread The Word promet une belle surprise, confirme Florence Gagnon, présidente et fondatrice de LSTW. «Le mag prend une nouvelle direction. Après trois numéros, on a le goût de poursuivre notre perspective, mais dans une vision plus mode, culture et art de vivre. Comme nous sommes toutes issues du milieu artistique, c’est quelque chose qui nous passionne.»
 
D’ailleurs, la passion est le moteur créatif qui se cache derrière le succès du mag. On vous dévoile quelques sujets d’articles qui feront partie de cette quatrième édition, à commencer par un texte de Chris Bergeron, bien connue du milieu de la publicité et vice-présidente Expérience de contenu chez Cossette, qui présente ses réalités post-transitoires (d’homme hétéro à femme trans), marquées par le fait d’avoir perdu ses privilèges. Et comme le mag voyage, il vous amène de l’Europe aux USA. D’abord, avec le photo-reportage d’un rallye de voitures anciennes en France, entre Paris et Le Touquet, organisé par des personnes LGBT. Puis, l’équipe de LSTW s’est rendue au mythique Dinah Shore Weekend à Palm Springs, afin de vous offrir un dossier complet sur un des plus gros évènements lesbiens au monde: «Nous avons eu la chance d’y rencontrer la fondatrice Maria Henson qui célébrait la 29e année du festival, appuie Florence. La quatrième édition du mag vous promet une fois de plus une édition bilingue, mais dans un format différent et bonifié.»
 
Alors que beaucoup de journaux et magazines imprimés peinent à survive, le mag de LSTW gagne du terrain. «Nous avons plus de collaborations de l’étranger», confirme d’ailleurs Florence, avant de poursuivre: «Le mag se vend bien à l’étranger. C’est aussi parce que l'on comble un manque, autant ici qu’ailleurs». C’est notamment cette idée de «combler un manque» dans la communauté lesbienne qui a mené Florence, en 2012 à créer Lez Spread The Word. Si l’aventure a d’abord débuté par une plateforme virtuelle, elle est rapidement devenue un «mouvement», tant avec la série Féminin/Féminin, réalisée par Chloé Robichaud, que les soirées Où sont les femmes? qui font leur marque depuis quelques années déjà dans divers établissements de la métropole. 
 
Lancement du mag 4 le 19 novembre à l’Appartement 200 à 19h. Gratuit
Prévente dès le 22 octobre sur lezspreadtheword.com