GRIS-Montréal

Martin Nadeau a triplé la mise

André-Constantin Passiour
Commentaires
Martin Nadeau et cie
Photo prise par © Barnabé Solon
sur la terrasse
Photo prise par © Pascal Forest
Des bénévoles
Photo prise par © Pascal Forest
Soirée en blanc et noir GRIS
Photo prise par © Pascal Forest
  • Martin Nadeau et cie
  • sur la terrasse
  • Des bénévoles
  • Soirée en blanc et noir GRIS

Le jeudi 19 septembre dernier,  la soirée «5 à 8 en Noir et Blanc» au profit de la Fondation St-Hubert a fait salle comble. La terrasse au complet débordait ainsi que l’espace le St-Hub ! Lors de cet événement, on espérait amasser plus de 8 000$. Finalement, on a récolté 11 360$ pour le GRIS-Montréal qui célèbre son 25e anniversaire.

À chaque année, depuis cinq ans, Martin Nadeau, le propriétaire franchisé du St-Hubert du Village remettait 4 000$ au GRIS, soit les fruits des fonds amassés lors de ces soirées de fin d’été. Avec cette rentrée de fonds, ce n’est donc plus 20 000$ qu’on a remis à l’organisme, mais plus de 27 000$ au total. Ce qui n’est pas rien tout de même. Rappelons que le GRIS-Montréal qui fait de la sensibilisation et la démystification de l’homosexualité et de la bisexualité dans les écoles et collèges de la région métropolitaine. «C’est vraiment extraordinaire et cela dépasse nos attentes, de dire Martin Watier, comédien, et membre du comité de la campagne de financement au GRIS-Montréal depuis plusieurs années. Nous avions une entente de cinq ans et 20 000$, mais cela dépasse maintenant cette somme prévue.

Je suis emballé. Je me servais des 25 ans du GRIS pour tirer ma révérence en tant qu’un des responsables de la campagne. Je suis au GRIS depuis près de neuf ans maintenant et c’était pour moi l’occasion de me retirer ainsi. Donc, je remercie Martin Nadeau pour sa générosité et son grand, grand cœur.»  «C’était une belle soirée, je voulais finaliser les cinq ans avec le double de la somme promise et, en fin de compte, on a failli avoir presque le triple, commente pour sa part Martin Nadeau.

La réponse du public a été très bonne. Encore une fois, c’était un beau succès, la température a été au rendez-vous. C’est un beau party de fin d’été et une manière de souligner une bonne cause. Je remercie mon organisateur Antony Rosario Luna et Steve Éric Richard qui a fait la décoration. Je salue aussi les artistes présents. Je suis très, très content…» «Martin [Nadeau] est un être humain d’exception qui ne veut pas garder le succès pour lui-même. Il veut le partager. Il redonne à la communauté, à ses clients, il est très attentionné envers ses employés aussi. Il est impliqué avec la SDC du Village. Donc, on voit bien combien il est généreux.

Évidemment, on verra qu’est-ce qui adviendra de l’avenir, s’il continue à s’impliquer avec le GRIS ou non», rajoute Martin Watier qu’on a vu à la télévision, entre autres, dans Annie et ses hommes, Student Bodies, Catherine, Sirens ou encore The Hunger I et II.  «Je suis en négociation pour l’année prochaine, confirme Martin Nadeau, qui est aussi membre du conseil d’administration de la SDC du Village. C’est une belle cause et j’y suis attaché mais, il y en a d’autres tout aussi bonnes.» Même si cette soirée en Noir et Blanc est passée, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas contribuer.

Si vous allez à la rôtisserie, vous pourrez vous procurer des billets à gratter pour la modique somme de 2$ au profit de la Fondation St-Hubert et «dont une partie des profits seront aussi remis au GRIS-Montréal, ce n’est donc pas fini comme on pourrait le croire», rajoute Martin Nadeau. 
 
Restaurant St-Hubert du Village, 1019, rue Sainte-Catherine Est Montréal. 
T. 514-385-5555.