Israël

Implantations : un groupe de soutien pour les parents religieux d’enfants LGBT

Collaboration Spéciale
Commentaires

Poursuivant les efforts entamés deux ans plus tôt avec la formation d'un club pionnier pour les jeunes LGBT, la municipalité d'Efrat propose désormais de l'aide à leurs familles

Le conseil régional du Gush Etzion et le conseil local voisin d’Efrat Local en Cisjordanie parrainent un nouveau groupe de soutien destiné aux parents de jeunes LGBT, rejoignant ainsi la poignée d’autres municipalités religieuses ayant pris des initiatives similaires, et devenant la première de l’autre côté de la Ligne verte à le faire.

Vendredi dernier, le maire d’Efrat Oded Revivi a publié un prospectus de l’initiative sur Facebook, indiquant, « Nous ne perdrons pas nos enfants ».

Le groupe de soutien sera dirigé par Tehila, qui, d’après son site web,« propose de l’aide aux parents d’enfants appartenant à la communauté gay, apportée par d’autres parents ».

Les militants de Tehila Nava Abramovitz et Israel Leibovitch ont indiqué que le nouveau groupe du Gush Etzion, au sud-est de Jérusalem, venait s’ajouter à une vingtaine d’autres initiatives similaires dans le pays. Néanmoins, seules quelques-unes sont spécifiquement destinées aux parents religieux.

Le nouvel espace de parole organisera des rencontres dès le début du mois prochain, dans des endroits « stériles » afin de protéger la vie privée de ceux qui souhaitent y participer. Tehila s’attend à recevoir entre 10 et 12 parents à chaque séance mensuelle.

Les deux militants expliquent qu’un groupe similaire existe déjà à Jérusalem, dont ils sont tous les deux originaires, mais qui s’adresse celui-ci aux familles séculières comme religieuses. Ils précisent que leur nouveau groupe répondait spécifiquement aux besoins des parents croyants et pratiquants qui se posent souvent des questions sur la manière dont faire face aux défis halachiques (la loi religieuse) qui émergent du fait d’avoir un enfant LGBT.

« Il n’y a rien de tel dans les implantations », explique Israel Leibovitch.