Sarto Berthiaume

La toile d’un animal en guise de cadeau

André-Constantin Passiour
Commentaires

Ce n’est pas la première fois qu’on vous parle de Sarto Berthiaume dans nos pages. Cet artiste peintre autodidacte possède déjà plusieurs expositions à son actif. Les murs du Lounge L’Un et L’Autre d’Yvon Jussaume ont d’ailleurs accueilli deux de ces expositions en 2016 et en 2017. Sarto Berthiaume peint des portraits, mais aussi des animaux. Pour la période des Fêtes, pour la St-Valentin ou pour toute autre occasion, cela peut être un cadeau intéressant pour un être cher, pour des gens de la famille ou pour des amis.

Son exposition de 2017 portait d’ailleurs justement sur des animaux. «J’aime beaucoup le figuratif et, lorsque j’ai commencé à peindre, j’ai fait un animal. C’était tout un défi, mais cela a réussi. J’ai tout appris par moi-même, je n’ai suivi aucun cours de peinture. Donc, c’est de là qu’est venu mon amour à peindre des animaux, toutes sortes d’animaux. Et aussi parce que j’ai un grand amour pour les animaux depuis ma jeunesse, j’ai toujours eu un animal de compagnie moi-même», explique Sarto Berthiaume.

S’il a peint des loups, des zèbres, des ours, des perroquets, etc., cet artiste excelle à faire des animaux domestiques également: des chats, des chiens, des oiseaux, des lapins, des furets, parmi tant d’autres. «C’est quelque chose qui pourrait intéresser les gens et qui se donne bien en cadeau, poursuit Sarto Berthiaume. Parfois, les gens veulent avoir aussi le portrait de leur animal décédé, qu’ils aimaient énormément et qui laisse un grand vide dans leur vie. Je peux le faire revivre d’une certaine manière.» On peut d’ailleurs aller voir quelques-unes de ces œuvres sur Facebook.

«Cela prend plus de temps, bien évidemment, mais je peux également peindre une personne avec son animal. C’est donc une autre option.» Mais combien d’heures Sarto Berthiaume peut-il mettre à peindre un animal?«Cela dépend de l’animal et cela dépend aussi si c’est à l’acrylique ou à l’huile puisque je fais les deux, souligne-t-il. L’acrylique sèche beaucoup plus vite, donc je peux avancer plus facilement. Mais il faut compter tout de même une quarantaine d’heures par toile, ce qui fait environ une semaine. Mais il faut dire aussi que je travaille beaucoup les détails, ce n’est pas comme sur une photo. À l’huile, c’est toujours un défi parce qu’il faut attendre souvent que cela sèche entre les couches et cela peut prendre jusqu’à trois semaines et parfois même plus. […] Mais, en règle générale, c’est le résultat qui compte.»

«C’est plus personnel, mais j’adore peindre les perroquets en raison des couleurs de leurs plumes, c’est vraiment incroyable comment cela peut être d’une grande beauté», dit-il. L’été dernier, durant deux jours, Sarto Berthiaume avait ouvert les portes de son atelier au public qui pouvait ainsi se rapprocher de l’œuvre de cet artiste et discuter avec lui librement. Si c’est une surprise à faire pour les Fêtes, Sarto Berthiaume est disponible immédiatement à honorer les commandes qu’il recevra avec bonheur pour cette période des plus festives. Il ne faut donc pas hésiter à le contacter. 

Sarto Berthiaume, artiste peintre 438 409-8226 ou [email protected] ou encore  facebook.com/sarto.artistepeintre