EQUIP par Max

Une nouvelle campagne d’éducation à la santé sexuelle pour les gars GBT2Q lancée dans la région de la capitale fédérale

Yannick LeClerc
Commentaires

La campagne vise à améliorer l’accès et l’adoption de stratégies de prévention du VIH, comme la PrEP et la PPE.

EQUIP’, la nouvelle campagne d’éducation conçue par MAX Ottawa et ses partenaires en santé d’Ottawa-Gatineau vise à réduire les taux d’infection à ITSS et à VIH chez les gars GBT2Q. La campagne d’éducation en ligne novatrice offre des renseignements sur la combinaison des pratiques et services de santé sexuelle afin d’améliorer les résultats de santé.

La campagne EQUIP’ a été lancée en français en octobre à Gatineau en partenariat avec le programme Entre Hommes (BRAS Outaouais) et le lancement en anglais a eu lieu à Ottawa en partenariat avec Queering 613. Lors des deux événements la campagne equiptoi.ca a été dévoilé devant des membres des communautés GBT2Q de la région.

Même si des efforts de prévention du VIH sont déployés des deux bords de la rivière depuis de nombreuses années, des partenaires du milieu de la santé d’Ottawa-Gatineau ont décidé d’arrimer leurs efforts et ainsi bien réduire les nouvelles infections à VIH et autres ITSS. « Nos communautés se déplacent facilement entre Gatineau et Ottawa pour se rencontrer, échanger et avoir du sexe peu importe les régies de santé ou les frontières politiques. Si nous comptons vraiment arriver à réduire les nouveaux taux de VIH dans notre région, nos stratégies de prévention et d’intervention doivent tenir compte des habitudes de nos communautés », a affirmé Matthew Harding, responsable des programmes communautaires chez MAX Ottawa.

La PrEP, ou prophylaxie pré-exposition, a été approuvée pour fins de distribution en 2016 et les lignes directrices en matière d’ordonnances canadiennes ont été publiées en 2017, mais elle demeure une stratégie de prévention du VIH très peu utilisée par une communauté qui constitue toujours 58,8 % des nouvelles infections à VIH en Ontario. Cela fait ressortir plus que jamais l’importance de mettre à jour les initiatives d’éducation pour offrir des renseignements pertinents aux populations touchées.

MAX Ottawa et ses partenaires ont interrogé 382 gars à Ottawa l’hiver dernier et a ainsi appris que seulement 10 % d’entre eux n’avaient jamais entendu parler de la PrEP comme stratégie de prévention de VIH. Cependant, 47 % d’entre eux ont dit qu’il était extrêmement difficile d’obtenir des renseignements sur le médicament dans notre région. Les motifs qui expliquent la sous-utilisation de cette stratégie de prévention comprennent la difficulté d’accès aux renseignements, les coûts élevés du médicament et les voies de communication nébuleuses entre les systèmes de santé.  EQUIP’ permet de réduire ce nombre en aplanissant ces obstacles.

Même si EQUIP’ vise à augmenter l’accès aux renseignements, une stratégie élargie dirigée par les partenaires des deux bords de la rivière cherchera à faire tomber les autres obstacles sociaux. Nous espérons que tous pourront combiner le plus de stratégies de sécurisexe que ce qu’ils jugent nécessaires pour améliorer leur santé globale.

equiptoi.ca