Miss Univers

La candidate birmane au concours a fait son coming out lesbien

Chantal Cyr
Commentaires

Swe Zin Htet, Miss Myanmar (Birmanie) et candidate à l'élection Miss Univers qui a eu lieu lundi 9 décembre, a fait son coming out lesbien alors que l'homosexualité est interdite dans son pays.

Elle est la première candidate de ce concours de beauté à s'être ouvertement présentée comme lesbienne, une attitude courageuse alors que son pays d'origine, la Birmanie, pénalise les relations homosexuelles. 

Swe Zin Htet a publiquement affiché son homosexualité à quelques jours de l'élection de Miss Univers qui a eu lieu lundi 9 décembre en Géorgie, aux Etats-Unis, dans une interview accordée au site Missosology, le 29 novembre dernier.

Interrogée par le magazine People, elle a revendiqué le caractère militant de cette annonce. «J'ai une plateforme via laquelle, si je déclare que je suis lesbienne, cela aura un impact fort sur la communauté LGBTQ en Birmanie (ancien nom de Myanmar, NDLR)», a-t-elle précisé. "Mais ce qui est compliqué, c'est qu'en Birmanie, les personnes LGBTQ ne sont pas acceptées, regardées de haut par les autres et discriminées".

A 21 ans, Miss Myanmar est en couple depuis trois ans avec une célèbre chanteuse birmane nommée Gae Gae, qu'elle a rencontrée durant une fête.