8 - 12, 23 - 26 janvier à Mtl

Le Fantôme de l'Opéra en français

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Le Fantôme  de l'Opéra en français !

Tout le monde connaît le Fantôme de l'Opéra. Pour certains c'est le roman de Gaston Leroux. Pour d'autres, une comédie musicale, des téléséries, des films. L'histoire du Fantôme de l'opéra a connu de nombreuses adaptations, et surtout un immense succès mais en anglais toujours. Pour la première fois, le Fantôme sera présenté dans une adaptation française au Théâtre St-Denis, tout d'abord à Montréal puis à Québec : 8 - 12, 23 - 26 janvier à Mtl et 17 au 19 janvier à Québec

 

Il était temps. Cette version concert est donc exceptionnelle et suscitera indubitablement un engouement du public. La conférence de presse organisée par Spectra Musique et le Théatre St-Denis tenait à donner un avant-goût avec la présence de l'orchestre et la participation des trois personnages principaux de la pièce qui ont présenté des extraits. La soprano Anne-Marie Suire (Christine), le baryton Hugo Laporte (le fantôme) et le chanteur Michael Girard, récipiendaire de plusieurs prix dont celui de l'ADISQ en 2008 et que les téléspectateurs ont pu aussi découvrir dans le cadre de La Voix.
 
Comme le révélait Étienne Cousineau, qui signe la mise en scène: «ce spectacle tient une place importante dans mon cœur puisque c'est le premier spectacle que j'ai vu sur Broadway».
 
Il s'est entouré de l'orchestre Azimut composé de 40 musiciens sous la direction de Dany Wiseman, mais aussi de 10 chanteurs et d'un chœur qui accompagneront l'affrontement entre deux hommes, Raoul, l'aristocrate et le fantôme, tous les deux amoureux d'une cantatrice, Christine.
 
La première de la version française de la comédie musicale devait se tenir à Paris en 2016 au théâtre Mogador, mais suite à un incendie, le projet avait dû être abandonné. Ce sera donc à Montréal que l'on pourra découvrir cette œuvre, comme un retour aux sources dans la langue originale du roman de Gaston Leroux.
 
Bien sûr, comme dans toute version concert, le décor sera minimal, mais le fameux lustre de l'opéra qui tient une grande place dans l'œuvre sera bien sûr sur scène. En fait, les concepteurs, aussi bien le directeur artistique Alexi Pitkevitch qu'Étienne Cousineau ont tenu à mettre au premier plan la musique d'Andrew Lloyd Weber et les voix des chanteurs choisis laissant à l'imaginaire des spectateurs de recréer leur propre décor. 
 
«Le Fantôme de l'Opéra», une production Spectra et Théâtre St-Denis,

À Montréal, du 8 au 12 janvier 
et du 23 au 26 janvier au Théâtre St-Denis 
Et à Québec, du 17 au 19 janvier 2020 au Grand Théâtre de Québec grandtheatre.qc.ca