Livre

Féminisé = Forced crossdressing : Dessins, 1930

Benoit Migneault
Commentaires
Féminisé = Forced crossdressing : Dessins, 1930

Hautement inhabituel, s’il en est un, que ce Féminisé publié dans une édition bilingue sans aucun doute révélatrice du grand intérêt qu’il suscite. L’ouvrage repose sur un carnet de dessins et de textes érotiques, inédits et anonymes, réalisé au début des années 1930 et découvert il y a peu par l’auteure, Nicole Canet, dans le cadre de ses recherches à Compiègne, une commune française située dans le département de l'Oise. Un tel contexte ne serait déjà pas sans générer un intérêt certain, mais s’y ajoute également une trame narrative particulièrement singulière: l’éducation aux pratiques sadomasochistes du jeune Gidrian par sa cousine Elsie qui l’introduit dans un salon où se trouvent déjà quelques congénères masculins déjà bien féminisés.

Féminisé = Forced crossdressing : Dessins, 1930Cet élément positionne le document dans une catégorie d’exception. En effet, c’est ici que le jeune homme qui se voit imposé les coups de cravache, de même que les labeurs propres au port du corset, de la guêpière, des talons et bottes à pointes italiennes ou autres éléments visant à en faire une «bonne jeune fille». Dans la même veine, il se voit initié à la manipulation des godemichés, de même qu’à diverses pratiques sexuelles dans laquelle il occupe toujours une position d’asservissement (il est fréquemment tenu en laisse, par exemple). On ne peut, à juste titre, qu’être étonné puisque la trame narrative habituelle de tels ouvrages, surtout à cette époque, est très généralement orientée vers une obédience de la femme par l’homme et non le contraire. Qui a donc a dessiné et scénarisé ce récit: un homme, une femme? Le mystère le plus complet règne à ce sujet, ce qui contribue sans doute à la fascination qui s’en dégage. Il ne faudrait cependant pas limiter l’intérêt de l’ouvrage à cette simple énigme puisque notre illustrateur et scénariste, quel qu’il soit, fit preuve d’un indéniable talent en nous invitant ainsi à pénétrer dans la débauche de la petite bourgeoisie des années 30. En plus d’une présentation de l’auteure, deux autres textes forts intéressants sont offerts: le premier, par Christophe Bier, analyse l’œuvre, de même que son contexte littéraire et social et un second, par François Paudeleux, s’attache à l’influence de l’imagerie fétichiste sur la mode. Un livre magnifiquement bien réalisé, comme tous les ouvrages des éditions de la Galerie Au bonheur du jour, que ce soit pour la rigueur des textes que la qualité des reproductions. » 
 
Féminisé = Forced crossdressing: Dessins, 1930 / Nicole Canet. Paris: Galerie Au bonheur du jour, 2019. 190p.