Nature Médic

Du cannabis médical pour soulager la vie des patients

André-Constantin Passiour
Commentaires
Véronique

Il y a quelques années, Véronique Lettre a combattu pas un, mais bien deux cancers. Elle cherchait une alternative pour alléger ses souffrances et mieux vivre avec ses traitements. C’est là qu’elle commence à étudier littéralement tout ce qu’il y a à savoir sur le cannabis médical. Elle s’initie ainsi à tout ce qui touche au cannabis et à ses propriétés. Elle suivra même une formation à distance au THC University du Colorado, une institution spécialisée dans le domaine. En 2018, elle fonde ainsi la Clinique de cannabis médical Nature Médic. À ce jour, Nature Médic a suivi plus de 1000 patients grâce à une quinzaine de médecins et d’infirmières qui y collaborent. Ce qu’on ne sait pas c’est que 80% des maladies chroniques peuvent être soulagées avec du cannabis médical.

Le Canabis Médicinal«Mais attention, le cannabis médical n’a rien à voir avec le cannabis "récréatif" vendu à la SQDC (Société québécoise du cannabis). C’est un cannabis de qualité pharmaceutique, ce qui est très différent de ce qui est vendu à la SQDC par exemple. Les concentrations sont différentes et, avec la prescription, non seulement les produits sont déductibles d’impôts mais les patients ont accès à plusieurs programmes rabais», de souligner ici Véronique Lettre.
 
Ayant étudié en administration et marketing à l’UQAM, Véronique Lettre travaillera pour des grandes agences et des médias tels que Cossette ou encore le Groupe TVA. Elle est d’abord diagnostiquée avec un cancer cérébral. Ensuite, cinq ans plus tard, alors qu’on célèbre sa rémission de ce cancer, on la diagnostique avec un cancer du sein. Ces deux expériences la poussent à rédiger aussi deux bouquins, des ouvrages qu’elle aurait voulu avoir sous la main lorsque ce terrible diagnostic tombe: Plus fou que ça… tumeur, aux éditions Stanké (2010), puis Les aventures de Jack et Joe, en 2016, sur son cancer du sein. «Le drame et la maladie peuvent cohabiter avec le rire et l’humour parce que, quand on a des enfants, la vie continue malgré la maladie et les traitements. Avec ces deux livres, c’était important de garder un pied dans le monde des vivants et de rire, de traiter de la maladie sous un certain angle humoristique», note Véronique Lettre qui est présidente et conférencière chez Nature Médic.
 
En automne 2018, elle publie un 3e ouvrage intitulé Le cannabis médical, le connaître et l’utiliser (Éditions Trécarré). «Je voulais faire ce livre pour informer les gens, les éduquer sur ce qu’est le cannabis médical parce que j’avais constaté que, surtout en français, il n’y avait pas beaucoup d’informations disponibles, poursuit Véronique Lettre. C’est une synthèse de deux ans de lectures et d’études et je ne voulais pas m’adresser qu’aux médecins, mais aussi aux gens, des patients, qui désirent obtenir des renseignements sur les traitements au cannabis.» Ce livre venait donc en appui à sa démarche de création de Nature Médic quelques temps auparavant. Mais justement, comment fonctionne Nature Médic? «Il y a deux volets à Nature Médic, d’expliquer Mme Lettre. C’était pour rendre le cannabis accessible dans toutes les régions du Québec. Il y avait donc un premier aspect qui est de soutenir les patients, de les informer sur le cannabis pour les soulager. Bien peu de gens savent que, par exemple, 80% des mala-dies chroniques ou autres comme l’arthrite, l’arthrose, la fibromyalgie, l’épilepsie, l’insomnie, le TDAH, la dystrophie musculaire, le cancer, etc., peuvent être soulagés avec le cannabis médical. Et en second, d’accompagner les médecins en les soutenant par des spécialistes, en les aidant dans les traitements pour les patients selon leurs besoins. En montant les dossiers des patients et en dégageant les médecins de la paperasse à remplir. Dans un sens, on rend le travail plus facile aux médecins et on rend le cannabis médical plus accessible aux patients. C’est la mission qu’on s’est donné.»
 
On cherche donc à aider des patients qui proviennent d’un peu partout de la province, de Matane à l’Abitibi! «Nous avons notre propre équipe de médecins et d’infirmières pour soutenir des médecins qui nous font des demandes et qui deviennent, en quelque sorte, des médecins affiliés», continue Véronique Lettre. Si bien des gens utilisent le cannabis de manière récréative pour son THC, ils ne savent généralement pas que cette plante produit une centaine de «cannabinoïdes», dont le «cannabidiole (CBD)» qui agit comme un anti-inflammatoire et ne cause aucun effet euphorique. «C’est pourquoi il faut évaluer la personne pour savoir ce qui lui convient le mieux avant de lui prescrire un traitement approprié, dit Véronique Lettre. […] On a créé Nature Médic pour empêcher les gens de se faire prescrire des traitements par SKYPE, avec des médecins en Ontario ou en Colombie-Britannique, ce qui est dénoncé par le Collège des médecins du Québec, entre autres. C’est pourquoi nous travaillons avec des médecins du Québec et selon le code de déontologie d’ici.»
 
Il y a différents produits propres au cannabis médical et il faut trouver les plus adaptés aux besoins des patients. Une fois la prescription remplie par un médecin, le patient s’inscrit auprès des producteurs autorisés de Santé Canada. Les patients commandent en ligne et se font livrer à la maison. «C’est un cannabis de qualité pharmaceutique, donc on suit des normes rigoureuses pour la production et la transformation», dit Véronique Lettre.
 
«Je suis vraiment fière de ce que j’ai accompli jusqu’à présent et j’espère que cela continuera de se développer et que l’on puisse ouvrir d’autres points de services», de terminer Véronique Lettre.
 
Nature Médic, Clinique de cannabis médical, 
T. 819 588-1205 ou naturemedic.ca