Asie

La Chine fait un petit pas en direction du mariage entre personnes de meme sexe

Sébastien Thibert
Commentaires

La Chine a fait un petit pas vers la reconnaissance du mariage homosexuel, mais les militants du pays se montrent modérément optimistes quant à la réalisation de cette mesure à court terme.

L’organe du plus haut niveau de pouvoir de l’État, le Congrès national du peuple, a publiquement reconnu l'existence de pétitions visant à légaliser l’égalité du mariage.

Sur le site d'information chinois Ifeng, le porte-parole de la commission des affaires législatives du comité permanent du Congrès national du peuple a reconnu pour la première fois que des pétitions publiques demandaient la légalisation du mariage homosexuel lors d'une conférence de presse.

Il a indiqué que la commission avait reçu plus de 230 000 suggestions et lettres en ligne en faveur de l'inscription de l’égalité du mariage dans le code civil du mariage et de la famille du pays.

Gao Qianhui, 21 ans, une lesbienne de Shenzhen a déclaré: «Cela semblait irréel… Cela ne se réalisera probablement pas dans un avenir proche, mais le fait que ce sujet soit maintenant publiquement et officiellement sur la table donne à la communauté LGBT l'espoir de la première fois après des années à se cacher et à lutter.« 

Peng Yanzi, directeur de LGBT Rights Advocacy China, s'est déclaré «agréablement surpris par la nouvelle». «À mesure que le pays se renforce économiquement, sa civilisation doit également se développer, a-t-il affirmé. L'important, c'est qu'il n'est plus possible pour la société de rester là où elle était il y a 10 ans.»

Il a ajouté que l'acceptation du mariage homosexuel chez les jeunes chinois "dépassait" l'imagination des législateurs.

L'homosexualité a été dépénalisée en Chine en 1997, mais le sujet est encore tabou dans de nombreux domaines, et un rapport sur les droits de l'homme en novembre 2019 a montré que les personnes LGBT en Chine sont forcées de subir une 'thérapie de conversion' dans au moins 96 hôpitaux publics et centres non agréés.

Un sondage réalisé par Ifeng auprès de plus de huit millions de personnes interrogées à ce jour montre que 63% des Chinois soutiennent la légalisation du mariage homosexuel.