Chili

Débat au Sénat pour une loi sur le mariage homosexuel

Chantal Cyr , L'agence AFP
Commentaires

Le Sénat chilien a accepté de débattre d'un projet de loi autorisant le mariage homosexuel, une première dans ce pays d'Amérique du sud réputé conservateur.

Avec 22 voix pour et 16 contre, les sénateurs ont approuvé mercredi "l'idée de légiférer" sur un projet autorisant le mariage entre personnes du même sexe. Le texte peut désormais être débattu à la Chambre haute du Parlement, avant d'être envoyé à la Chambre des députés.

"C'est un vote historique, nous avons commencé à mettre fin à une discrimination", s'est félicité le sénateur Felipe Harboe, du parti d'opposition centriste Parti pour la démocratie (PPD).

La question du mariage homosexuel n'avait pour l'heure jamais été débattue devant le Parlement depuis le retour de la démocratie en 1990.

"Aujourd'hui, c'est un grand pas pour un pays plus digne", s'est réjouit dans un communiqué le Mouvement d'intégration et libération homosexuelle (Movilh), principal groupe de défense des droits de la communauté LGBT chilienne. Un projet de loi sur le mariage homosexuel avait été présenté par le gouvernement en 2017 lors du deuxième mandat de l'ex-présidente socialiste Michelle Bachelet (2006-2010, 2014-2018), dans le cadre d'un Plan national des droits de l'homme.

Mais l'actuel président conservateur Sebastian Piñera a décidé en septembre 2019 d'amender ce plan : l'engagement inscrit de "promouvoir" le mariage pour tous s'est transformé en celui de "suivre les progrès" des débats au Parlement.

En 2015, le gouvernement de Michele Bachelet avait fait adopter un Accord d'union civile (AUC) qui légalise les unions de couples homosexuels.

Rédaction avec AFP