Canada

Un Monument national LGBTQ2+ sera érigé dans la région de la capitale nationale

Yannick LeClerc
Commentaires

Après avoir mené des consultations élargies et de nombreuses démarches de planification, le Fonds Purge LGBT a dévoilé aujourd’hui ses plans visant la construction d’un Monument national LGBTQ2+ à Ottawa. Le monument commémorera la discrimination contre les citoyens LGBTQ2+, incluant la période reconnue comme celle de la purge LGBT.

Le jeudi 23 janvier, le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) évaluera une proposition portant sur l’attribution d’un terrain pouvant accueillir le nouveau monument. La réunion du Conseil est ouverte au public et se tiendra au siège social de la CCN.

Au terme de l’approbation de l’octroi du terrain, le Ministère du Patrimoine canadien, comme gestionnaire de projet, coordonnera un processus international d’appel d’offres portant sur l’architecture du monument et tiendra des consultations électroniques auprès des Canadiens à ce même sujet.

Les coûts liés à la construction du monument, qui sont évalués à 8 millions $, seront entièrement défrayés par le Fonds Purge LGBT. Ces fonds proviennent du règlement d’un recours collectif prévus pour des initiatives qui rendent hommage aux victimes de la purge LGBT décédées avant le règlement de la poursuite. La construction du monument a été mandatée par une ordonnance de la Cour fédérale. 

En plus de la construction du monument, le Fonds Purge LGBT soutient également le développement d’une exposition portant sur la purge LGBT au Musée canadien pour les droits de la personne de Winnipeg. L’exposition s’ouvrira en 2023.

« Nous sommes extrêmement fiers de dévoiler les détails de l’un des projets les plus importants et puissants du Fonds Purge LGBT» a commenté Martine Roy, Présidente du Fonds Purge LGBT. «Le Monument national LGBTQ2+ commémorera la discrimination contre les personnes LGBTQ2+ et laissera un souvenir impérissable dans la mémoire et le cœur de ceux qui le visiteront. »

« L’évaluation du projet d’octroi d’un terrain par le conseil d’administration de la CCN constitue un jalon important de l’évolution de cette initiative majeure» a précisé Michelle Douglas, Directrice exécutive, Fonds Purge LGBT. «Au-delà du symbole, la construction d’un monument permanent qui traduit la discrimination vécue par les Canadiens LGBTQ2+ permettra de joueur un rôle éducatif, en plus d’inspirer ses visiteurs. Nous sommes heureux que le Conseil de la CCN et le public aient l’occasion de prendre connaissance des plans du Monument national LGBTQ2+. »

 

Le Fonds Purge LGBT ?

Ce fonds est une société sans but lucratif constituée en 2018 pour gérer des fonds provenant du règlement d’un recours collectif intenté contre le gouvernement du Canada par des membres de la communauté LGBT qui étaient à l’emploi des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de la fonction publique fédérale canadienne. Des milliers de membres de la communauté LGBT qui travaillaient au sein du gouvernement fédéral, de la GRC ou des Forces armées ont systématiquement été victimes de discrimination, harcelés et souvent congédiés en raison d’une politique en vigueur qui autorisait ces pratiques, et ce, généralement entre les années 1950 et le milieu des années 1990. Cette période est connue comme celle de la purge LGBT. Les fonds administrés par le Fonds Purge LGBT seront investis dans des projets qui serviront à commémorer la Purge LGBT, incluant la construction d’un Monument national à Ottawa.

Le Fonds Purge LGBT offre également un soutien aux victimes de la purge LGBT.

Pour plus de détails au sujet du Fonds Purge LGBT, visitez son site web à l’adresse :www.lefondspurgelgbt.com.