Le 8 février, au Centre Phi

Le premier album attendu de Caveboy et un concert

Julie Vaillancourt
Commentaires
CAVEBOY
Photo prise par © Kelly Jacob

Pour le groupe CAVEBOY de l’Ouest-de-L’Île de Montréal, qui s’est produit dans les grands festivals nord-américains (de SXSW à OSHEAGA, en passant par les Juno et Pride Toronto), l’étape du premier album est un rêve devenu réalité, qui paraît le 31 janvier. Et, comble de bonheur, le trio féminin composé de Michelle Bensimon (voix, clavier et guitare) Lana Cooney (batterie, percussions) et d’Isabelle Banos (basse, claviers) sera en concert au Centre Phi, le 8 février.  

« On est vraiment excitées! On l’a terminé il y a quelque temps, alors là notre bébé sort enfin! », appuie d’emblée Michelle au sujet de l’album Night in the Park, Kiss in the Dark.

Depuis son premier EP, en 2015, le groupe a sorti des singles à succès. Néanmoins, le groupe rêvait depuis longtemps de produire un album, malgré les règles de l’industrie. Soit celle du single et des vedettes YouTube, où les règles disent que l’album est mort, car non profitable. « Plusieurs nous disaient de ne pas le faire, mais on veut briser les règles, et c’est quelque chose qu’on veut faire depuis le début, on est des nostalgiques des années 1960, 70 et 80 », explique Michelle.

Musicalement, CAVEBOY fait dans la pop-électro alternative, prenant racine dans la musique intemporelle de la génération de leurs parents, appuie la jeune trentenaire, mais « on voulait faire quelque chose de non generational », dans le sens où l’album est intemporel, précise Michelle. À n’en point douter, certaines pièces, comme Silk for Gold, offrent un excellent mélange de rythmes et de nostalgie, tant dans la musique que dans les paroles.

D’ailleurs, CAVEBOY compose et écrit en trio. « Parfois, certaines amènent des idées et on les travaille en groupe. Je pense qu’on a fait quelque chose comme 30 chansons, pour l’album Night in the Park, Kiss in the Dark » se rappelle Michelle. S’il n’est pas toujours aisé de collaborer avec des producteurs « extérieurs » à leur processus créatif, Michelle raconte : « On a rencontré Derek Hoffaman à Toronto pour faire une première chanson avec lui : Silk for Gold. Un moment magique et spécial, on a pleuré après! Ça fait longtemps que nous sommes juste trois dans la création, alors c’est difficile de trouver notre essence, sans nous changer, mais nous améliorer. C’est ce que Derek a fait. Il comprend vraiment qui est CAVEBOY, le son! »

Si Isabelle et Lana se sont rencontrées il y a plus de dix ans lors de leurs études à Dawson, Michelle a connu Lana dans l’enfance. De fil en aiguille, les trois filles seront amenées à faire de la musique ensemble « trouver un nom, c’est difficile, car il faut connecter plusieurs personnes dans le même mot! » CAVEBOY, qui pourrait se traduire par garçon agressif, « c’est la jeunesse, la nostalgie, l’indépendance d’être plus différent », explique Michelle. D’ailleurs, CAVEBOY se définit comme « an all-womxn trio ». Pour les néophytes du slang, que nous pourrions traduire jusqu’à un certain point par femmes de la diversité sexuelle, femmes LGBTQ+ et alliées, « pour nous, c’est inclusif, car nous sommes trois différentes expressions de femmes » précise Michelle.

« Quand on a commencé, on avait une appréhension de dire « femmes » dans notre biographie… Maintenant, on a l’occasion d’être fière : on ne va pas se cacher d’être un trio de musiciennes! Je suis contente que nous ayons enfin des opportunités, car quand on a commencé c’était plus difficile », explique celle qui n’hésite pas à soulever les préjugés et les stéréotypes subis du fait d’être une femme en musique. Puis, « il y avait toujours le cliché : vous faites du chick pop ».

CAVEBOY serait certainement l’opposé, si l’on en croit les premières parties effectuées pour les Tash Sultana, Tom Walker et Ria Mae. On dit que CAVEBOY offre des performances jusqu’à créer un chaos inoubliable et Michelle ne s’en cache pas : « On va vraiment créer une expérience magique et on veut que tout le monde vive ça avec nous!

 

En en bref...

1 - SXSW ou OSHEAGA

Toutes les troisOSHEAGA

2 - Meilleur endroit à visiter dans le Village (ou ailleurs)

Michelle : Karaoké Normandie, un endroit sournois, mais merveilleux et magique, j'y ai passé la plupart de mon adolescence.

Lana : DRUGSTORE (R.I.P.), ou dans le parc, l’été, où il y a plein d’évènements cool

Isabelle : Notre Dame des Quilles

3 - Pour un premier rendez-vous: A Night in the Park ou a Kiss in the Dark

Michelle : Kiss in the Dark

Lana et Isabelle : Night in the Park

4 - Meilleure chanson de CAVEBOY

Michelle et Lana : Guess I’ve Changed

Isabelle : Silk for Gold

5 - Meilleure chanson de tous les temps?

Michelle : Bryan Adams “Heaven”

Lana : Rick Springfield “Jessie’s Girl”

Isabelle : The Beatles “Something”

6 - L’idole avec qui vous rêvez de partager la scène

Michelle : Prince

Lana : Joni Mitchell

Isabelle : Paul McCartney

 

    CAVEBOY sur Instagram @caveboymusic

    Facebook www.facebook.com/caveboymusic

 

Liste des spectacles à venir au Centre Phi :

8 février : CAVEBOY

20 février : JORDANN

21 février : AFRODRAG ancêtres passé, présent & futur

27 février : YSEULT

27-28 mars : BUSTY AND THE BASS

29 avril : MOUSE ON THE KEYS