LE DEVISEMENT DU MONDE

Réflexion sur nos origines

Yves Lafontaine
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues
Fugues
Photo prise par © Fugues
  • Fugues
  • Fugues

En 2006, Kevin McCoy créé Ailleurs, une pièce de théâtre documentaire sur les immigrants dans la ville de Québec, axée sur leurs expériences et leurs espoirs pour l’avenir. 

Ce fut suivi par Norge, une œuvre inspirée par l’émigration de sa grand-mère de la Norvège aux États-Unis à l’âge de 14 ans. Le triptyque se conclut maintenant par Le Devisement du monde, l’œuvre la plus récente de Kevin, qui revient sur la relation de Kevin avec son père.
 
En voyage à l’extérieur du Canada, Kevin apprend en décembre 2014 que son père est hospitalisé pour une pneumonie qui s’avère plutôt être un cancer fulgurant. Il se précipite alors à son chevet à Chicago. Il passera les cinq jours sui-vants à le veiller, jusqu’au moment du grand départ.
 
Dans ce nouvel opus, Kevin McCoy explore les relations père-fils. Inspiré par la quête de Marco Polo qui, jadis, découvrit la Route de la Soie aux côtés de son paternel, il trace des parallèles avec sa propre histoire, porté par le désir de comprendre et de décrire le monde à son tour. Le Devisement du monde est un      voyage dans tous les sens du terme. Celui que l’on fait en soi, celui qui nous conduit à la rencontre de l’autre, celui qui nous transporte en terre inconnue. Il parle de bagages. Ceux que l’on plie à l’heure du départ, ceux que l’on porte en nous et ceux que l’on doit laisser derrière.
 
Kevin McCoy combine récit personnel et historique s’inspirant de ses expériences comme immigré arrivant au Canada dans les années 90, de la quête des origines et des échanges entre les cultures et les civilisations. À travers un récit captivant et des projections élégantes à l’appui, la pièce triptyque est une réflexion intergénérationnelle et interculturelle sur nos origines, sur ce qui nous sépare et ce qui nous unit.
 
Ce récit captivant à la disposition scénique envoûtante est le troisième et dernier volet du Triptyque migratoire. Comme les deux autres œuvres de ce triptique, Le Dévisement du monde est une production de Théâtre Humain fondé en 2006 par Kevin McCoy. La compagnie explore ce que cela signifie d’être humain – dans toutes ses possibilités et dans toutes ses manifestations. Avec la création de nouvelles œuvres, d’adaptations littéraires et de nouvelles interprétations de pièces existantes, la compagnie désire rassembler un public divers. Elle souhaite raconter leurs histoires, les exposer aux histoires d’autrui et ainsi servir de pont entre les myriades de cultures de notre monde. 
 
Le DIAMANT, Du 11 au 27 février 2020, 135 minutes avec entracte 

www.lediamant.ca