Québec

Dès le 13 février, Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain

L'équipe de rédaction
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues

Parmi les couples mythiques de l’histoire de l’art, Frida Kahlo et Diego Rivera trônent au sommet et continuent de marquer l’imaginaire avec leur destin hors du commun, et ce, plus de 50 ans après leur décès. 

Ces deux artistes mexicains sont reconnus mondialement tant pour leur histoire complexe et passionnée (Diego et Frida s’aiment éperdument, pourtant Diego aura plusieurs maîtresses et Frida, bisexuelle, séduira autant des femmes que des hommes, dont Trotsky) que pour leur contribution exceptionnelle à l’art moderne. Avec son mythique mono-sourcil, sa petite moustache, et ses autoportraits colorés, Frida Kahlo est sans doute l’une des artistes mexicaines les plus connues. 
 
Parmi les chefs-d’œuvre rassemblés pour l’expo notons 20 œuvres de Frida Kahlo, dont 10 huiles et 10 œuvres sur papier, incluant les fameux Autoportrait au collier (1933), Autoportrait avec tresse (1941) et Diego dans mes pensées (1943) ainsi que la célèbre Marchande d’arums (1943) de Rivera. Plus de 150 éléments qui sont réunis pour cette exposition fascinante, incluant une vingtaine de tableaux d’autres peintres mexicains – dont David Alfaro Siqueiros, Carlos Orozco Romero et María Izquierdo – et 85 photographies réalisées par plusieurs photographes de l’époque, dont une superbe sélection d’œuvres de Manuel et Lola Álvarez Bravo, un couple qui figure parmi les photographes latino-américains les plus importants du 20e siècle.
 
Frida Kahla, DIego Riviera et le modernisme mexicain 
au Musée national des Beaux-Arts du Québec, dès le 13 février 2020
www.mnbaq.org