17 février 2020

Lancement de la première collection sur les violences sexuelles LGBTQ+ en bibliothèque au Québec

Yannick LeClerc
Commentaires

Le public est invité à prendre part au lancement de la première collection sur les violences sexuelles LGBTQ+ en bibliothèque au Québec qui aura lieu le 17 février prochain dès 19 h au Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal. 

L'entrée sera grauite et un cocktail sera servi. Plusieurs personnes invitées prendront la parole dans le cadre de la soirée, qui sera l’occasion de réfléchir sur la culture du consentement et les avancées du mouvement #MeToo (#MoiAussi) dans les communautés LGBTQ+ du Québec.

Découlant du mouvement social #MeToo (#MoiAussi), et financée par le Secrétariat à la condition féminine, cette nouvelle collection sur les violences sexuelles et conjugales a été développée en s’appuyant sur les principes de l’intersectionnalité (la reconnaissance des différentes formes de domination ou de discrimination vécues par une personne). Ainsi, le but de cette collection est de rendre accessibles des récits plus inclusifs que ceux normalement véhiculés dans la société québécoise et canadienne. 

Une collection qui intègre les perspectives des communautés ethnoculturelles

«Le Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal vit depuis plusieurs années une explosion des demandes d’adhésion de membres des communautés LGBTQ+ issus des communautés ethnoculturelles, en particulier des personnes demandeuses d’asile», précise Christian Tanguay, directeur général du Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal. «Il est primordial que la Bibliothèque reflète leurs expériences et qu’elle participe à leur épanouissement».

Une Bibliothèque engagée dans la conversation sur les violences sexuelles

La collection, qui comporte autant des ouvrages scientifiques que des œuvres de fictions, existe pour sensibiliser la population et accompagner les professionnels, mais aussi pour aider à déconstruire les préjugés hétéronormatifs, racistes et cissexistes qui persistent dans le discours sur les agressions sexuelles, les violences conjugales et l’exploitation sexuelle. 

«Avec sa collection sur les violences sexuelles, la Bibliothèque s’engage à mettre en place une culture du consentement et de la bienveillance chez les personnes de ses communautés ainsi que dans la société», affirme Valérie Rioux, bibliothécaire chargée de projets. 

À propos de la Bibliothèque à livres ouverts

Située dans les locaux du Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal, la Bibliothèque à livres ouverts (BALO) est le seul centre de documentation spécialisé dans les questions reliées à la diversité sexuelle au Québec et l’un des plus importants de la Francophonie et au Canada. Avec son patrimoine culturel unique, la BALO joue un rôle crucial dans la préservation et la diffusion des cultures et de la mémoire LGBT québécoises et mondiales.

Depuis sa création en 1991, ce centre de documentation est un lieu privilégié pour tous ceux qui désirent s’informer sur les réalités LGBTQ+ et sur leur évolution dans le temps. Nous offrons également les services de bibliothèque publique, c’est-à-dire un espace de lecture, des postes de travail informatisés, des tables de travail, des livres de référence et un soutien aux usagers.