Cinéma

Ce qu’il faut retenir des Oscars 2020

Simon Leclerc
Commentaires

Pour la deuxième année consécutive, il n’y avait pas de présentateur ou présentatrice aux Oscars. La cérémonie a débuté avec une performance énergique de Janelle Monae, qui a lancé au milieu de son numéro « Je suis fière d’être ici en tant qu’artiste noire et queer qui raconte des histoires ». Un propos pas vraiment anodin en raison des nombreuses critiques adressées aux Oscars 2020, qui ne laissent guère de place aux artistes femmes et aux minorités. 

L’actrice et chanteuse a été rejointe ensuite par le flamboyant Billy Porter, qui avait arboré sur le tapis rouge une robe spectaculaire. L’acteur de Kinky Boots et Pose a chanté I’m still standing, d’Elton John.

Avec son parolier de toujours Bernie Taupin, Elton a d’ailleurs remporté l’Oscar de la meilleure chanson pour (I’m gonna) Love me again, tiré du film qui lui est consacré, Rocketman. Dans son discours, le chanteur a remercié son mari David Furnish  et leurs enfants Zachary et Elijah

On retiendra également du palmarès de ces Oscars 2020 le triomphe du film sud coréen Parasite et de son réalisateur Bong Joon Ho.

Renée Zellweger remporte quant à elle l’Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation de Judy Garland, l’icône gaie des icônes gay, dans Judy. Laura Dern de son côté est désignée meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance géniale dans Marriage Story.

Joaquin Phoenix et Brad Pitt ont remporté respectivement l’Oscar du meilleur rôle et celui du meilleur second rôle masculins pour leurs rôles dans Joker et Once upon a time in Hollywood.