Angleterre - sports

Justin Fashanu, premier footballeur ouvertement gai au Hall of Fame

Yannick LeClerc
Commentaires

Justin Fashanu, premier joueur professionnel anglais à avoir revendiqué publiquement son homosexualité en 1990 et qui s'est ensuite suicidé, entre ce mercredi au Hall of Fame.

En 1990, Justin Fashanu fut le premier joueur professionnel anglais à avoir revendiqué publiquement son homosexualité. Il s'est suicidé par pendaison huit ans après sa confession, mal accueillie notamment par son frère John qui avait qualifié Justin de « paria » dans sa famille, affirmant qu'il ne voulait que « se faire remarquer ».

Né le 19 février 1961, il entre ce mercredi, à la date de son anniversaire, parmi les grandes gloires du football anglais dans le célèbre musée du Hall of Fame.

Justin Fashanu avait connu un début de carrière très prometteur, ses performances avec Norwich - dont un but contre Liverpool qui avait été élu but de la saison 1979-1980 - lui avaient valu un transfert à un million de livres vers Nottingham Forest, une somme alors inédite pour un joueur de couleur. Il n'a cependant jamais eu la confiance du très exigeant entraîneur Brian Clough à Forest et il a dû très souvent changer de maillot par la suite.

« Les gens ont tendance à oublier à quel point il était talentueux »

C'est sa nièce Amal, la fille de John, qui avait neuf ans au moment du suicide de son oncle, qui recevra cet honneur en son nom. Journaliste, elle s'occupe - aux côtés de son père qui a fait amende honorable sur ses prises de position passées - de la Fondation Justin Fashanu qui lutte contre l'homophobie, le racisme et les troubles mentaux chez les footballeurs.

« Les gens ont tendance à oublier à quel point il était talentueux parce qu'il était gay[...] C'est un geste important et un grand pas en avant parce qu'ils le reconnaissent enfin sur un tout autre niveau », a-t-elle fini par ajouter.