Inde - cinéma

Bollywood sort son premier films romantique gai

Logan Cartier
Commentaires

Un an et demi après la dépénalisation de l’homosexualité en Inde, la première romcom gaie (comédie romantique) de Bollywood pourrait contribuer à changer les mentalités.

Les histoires d’amour LGBT+ sont rarement célébrées au cinéma bollywoodien. Jusqu’à aujourd’hui. Considéré comme la première comédie romantique gaie de l’Inde, Shubh Mangal Zyada Saavdhan (Fais très attention au mariage) casse les stéréotypes dans un pays qui a dépénalisé l’homosexualité en septembre 2018. Sorti ce vendredi, le film met en vedette le célèbre acteur Ayushmann Khurrana dans le rôle d’un jeune homme voulant être avec l’amour de sa vie, malgré la désapprobation familiale. Un pitch classique pour Bollywood, sauf que, dans ce cas-ci, l’être aimé est un homme, incarné par Jitendra Kumar.

Il suffit de regarder la bande-annonce (et les commentaires sur YouTube) pour comprendre le caractère révolutionnaire du film. « Quand as-tu décidé d’être gay? » demande le père à son fils. «Quand as-tu décidé de ne pas être gay?» lui répond-il. Vêtu d’une cape arc-en-ciel, Ayushmann Khurrana crie au mégaphone que le père de son compagnon souffre d’une grave maladie sans remède : l’homophobie.

« L’idée n’était pas de s’excuser d’être homosexuel ; ne pas le décrire comme un problème, ne pas le prendre comme une maladie », a expliqué à Reuters le réalisateur et scénariste Hitesh Kewalya. Ce dernier a préféré traiter ce sujet, encore controversé en Inde, «de manière à le rendre accessible, et l’humour semble être le choix naturel pour y parvenir». 

Les personnes LGBT+ sont rarement représentées à Bollywood, et dans des rôles souvent grossièrement caricaturisés. Mais depuis la dépénalisation de l’homosexualité, les représentations de personnes LGBT+ à la télévision ont commencé à changer. Des stéréotypes moqueurs, les téléspectateurs observent maintenant l’inclusion d’hommes gais dans des émissions de rencontres et de drag queens dans des concours de chant.

Alors que la communauté LGBT+ subit encore et toujours des discriminations et agressions en Inde, et dans le monde entier, la sortie de Shubh Mangal Zyada Saavdhan pourrait contribuer à changer les mentalités à propos de l’homosexualité. Lors de sa première au cinéma, le film a été accueilli par les applaudissements du public, dont des parents venus avec leurs enfants. « Je n’aurais jamais cru voir ça un jour », a confié une internaute sur Twitter. « La rom-com bollywoodienne révolutionnaire espère convaincre les baby-boomers indiens d’accepter l’homosexualité », titrait PinkNews, surpris d’avoir été retweeté par le président américain. Oui, Donald Trump. Le milliardaire a partagé l’article en ajoutant un sobre « Great» (Super !)