Chris Mosier, athlète transgenre, participe à des sélections olympiques

Un pas de géant

L'équipe de rédaction
Commentaires
Chris Mosier

Petit à petit, les droits des personnes transgenres avancent. En ce début d’année, c’est un pas de géant que vient de réaliser Chris Mosier, un homme trans de 40 ans qui est aussi athlète et activiste. Le sportif américain s’est qualifié pour participer aux sélections officielles des Jeux olympiques (JO), dans le genre auquel il s’identifie.

Aucun athlète transgenre n’avait encore réussi à percer ce plafond de verre. C’est aussi le premier homme transgenre à avoir concouru avec des hommes cisgenres à un tel niveau. Déjà membre de l’équipe nationale de duathlon, Chris Mosier a dû toutefois renoncer à son domaine de prédilection pour pouvoir participer aux sélections olympiques. En effet, cette discipline n’est pas représentée aux JO. Qu’à cela ne tienne! En mai dernier, l’infatigable sportif à la plastique impressionnante se met donc à la marche athlétique. Dès sa première course – un 5 km en septembre dernier –, il décroche la première place. En octobre, il terminait en 12e position pour un 50 km. C’est cet impressionnant classement qui le propulse directement vers les sélections pour les Jeux de Tokyo en juillet prochain. Le 25 janvier dernier, il a donc pris place sur la ligne de départ parmi des hommes cisgenres. Toutefois, une blessure au ménisque droit l’a empêché de terminer cette course de 50 km. «Malgré la frustration que j’ai ressentie à regarder une partie de la course depuis le banc de touche, j’ai vécu une expérience incroyable», a-t-il commenté sur Instagram. «Ce n’est pas la fin, au contraire, c’est le début de ce tout nouveau chapitre», a-t-il ajouté. Grâce à lui, la brèche est ouverte. Par le passé, Chris Mosier a déjà fait énormément pour la cause des athlètes transgenres. Très actif sur les réseaux sociaux, il a également fondé le site Transathletes.com. En 2015, il devenait le premier athlète transgenre à être sponsorisé par Nike, qui l’a mis en vedette dans une pub.