Enquête

Pour mieux comprendre les mécanismes de l’exclusion

Logan Cartier
Commentaires

La Chaire de recherche sur l’homophobie vient de lancer ce qui pourrait bien être la plus grande enquête jamais menée auprès des personnes LGBTQ+ au Québec.

Les personnes LGBTQ+ ont acquis ces dernières années une plus grande reconnaissance sociale, au Québec comme au Canada, mais elles demeurent toutefois confrontées à des expériences de discrimination, de dévalorisation et de dénégation qui les privent de leurs pleins droits dans plusieurs sphères de leur vie. 

Quelles formes d’exclusion ces personnes subissent-elles au quotidien?

Comment se vit leur inclusion sociale?

Ces situations varient-elles selon l’âge, les expériences de la vie et les appartenances sociales?

Les politiques publiques mises en place par les gouvernements pour mettre fin aux discriminations atteignent-elles leurs cibles?  

Enquête en ligne

Pour répondre à ces questions, une équipe de chercheurs issus des milieux universitaire et de la pratique dirigée par la professeure du Département de sexologie Line Chamberland, titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, a lancé une enquête en ligne auprès des personnes LGBTQ+ au Québec qui vise à rejoindre quelque 5 000 personnes âgées de 18 ans et plus, ce qui représente environ 250 personnes par région administrative au Québec, dont 1 000 à Montréal et 500 dans la région de Québec. 

Le but est de mieux comprendre les différentes formes d’exclusion et d’inclusion vécues par les personnes LGBTQ+ dans les sphères de vie importantes pour leur épanouissement personnel: travail, famille, entourage, réseaux sociaux, vie de quartier, logement, services de santé, etc. 

L’enquête en ligne aborde divers sujets, dont celui de la discrimination en milieu de travail. Des questions portent, entre autres, sur l’existence ou non de politiques inclusives, de mesures de protection syndicale et de procédures de plainte lorsque se présentent des cas de discrimination.

Les modalités d’accès à la parentalité constituent un autre thème soulevé dans le questionnaire. Les formes de discrimination dans la vie de quartier et l’accès au logement sont aussi traitées. 

Volet entrevues

L’enquête comporte, par ailleurs, des entrevues individuelles afin de documenter les trajectoires de 150 personnes LGBTQ+. Avec l’enquête en ligne, les chercheurs recueilleront de l’information sur les questions posées, alors que les entrevues permettent d’enrichir le portrait, d’avoir une compréhension plus fine des parcours de vie des individus. Une attention particulière sera accordée à la manière dont les contextes historiques, sociaux et politiques sont évoqués en entrevue ainsi qu’au sens attribué par les participants et participantes aux moments clés de leur existence reflétant des situations d’inclusion, d’exclusion et de non-reconnaissance.

La recherche vise, ultimement, à soutenir le développement et l’amélioration de politiques, de programmes et de services touchant les populations LGBTQ+.

Les personnes intéressées à participer aux entrevues peuvent envoyer un message à l’adresse courriel [email protected] 

Cette enquête s’inscrit dans le cadre du projet de recherche SAVoirs sur l’inclusion et l’exclusion des personnes LGBTQ