Pologne

Un tiers du territoire s'est déclaré zone sans LGBT

Étienne Dutil
Commentaires

Selon l'«atlas de la haine», une carte collaborative mise en ligne par des activistes polonais, près d'une centaine de villes ou zones administratives se sont déclarées «libres de toute idéologie LGBTI», soit un tiers du territoire polonais environ.

Un tiers de la Pologne s'est déclarée zone officiellement "sans LGBT" en signant un engagement à adopter des résolutions contre la "propagande LGBT".

Près de 100 gouvernements municipaux ou locaux polonais se sont désormais proclamés "libres de l'idéologie LGBTI".

Ces autorités locales s'engagent à s'abstenir de tout acte encourageant la tolérance et doivent éviter d'apporter une aide financière aux ONG œuvrant pour la promotion de l'égalité des droits.

Une carte baptisée "Atlas de la haine" créée par des militants révèle l'étendue de ces zones en Pologne. Selo cet atlas, elle couvre une superficie supérieure à la taille de la Hongrie.

Ces zones ont continué à s'étendre même après que le Parlement européen ait adopté une résolution qui a fermement condamné ce principe en décembre 2019.

Cet avertissement a été ignoré par le parti homophobe au pouvoir (PiS) qui est en grande partie responsable de la montée du sentiment anti-LGBT + en Pologne.