RuPaul's Drag Race

Récapitulatif de l’épisode 1 de la 12e saison du RPDR

Chantal Cyr
Commentaires

Drag Race est de retour, et il est inutile de prétendre à vous-même ou à quelqu'un d'autre que vous n'allez pas regarder cette édition. Si vous lisez ceci, vous connaissez déjà la musique et le Drag Race vous intéresse assurément.  Vous savez que, dans cette édition, comme dans les autres avant, il y aura non seulement des rebondissements complètement imprévisibles, mais d’autres complètement prévisibles. Et qu’on aura droit à de mauvais jeux de mots et, parfois, à de petites perles et probablement à quelques séances de crêpage de chignon. Pour ceux qui n’ont pas encore visionné l’épisode, alerte au divulgâcheur. Sans plus tarder, allons-y!

La première drag à faire son entrée dans l'atelier est Brita, la «Princesse polynésienne» de New York. 

Elle est suivie par Nicky Doll, une «diva française» qui vit également à New York maintenant, et qui incarne le glamour et la mode française. 

Widow Von’Du de Kansas City arrive ensuite, promettant de «l’emporter» pour toutes les filles de fortes tailles.

Une amie de Brita, Jackie Cox, entre ensuite. C’est une canadienne qui réside maintenant à New York et qui affiche fièrement sa culture persane.

La suivante est…. Heidi N Closet qui entre dans l’atelier en émettant un yoyou (un long cri aigu et modulé avec la langue). Elle déclare qu'elle est une artiste et que son seul but est de divertir.

Gigi Goode entre ensuite en scène. Cette couturière et 21 ans, pourrait bien être une adversaire redoutable.

Puis un clown vert nommé Crystal Methyd fait son entrée. Cette «diva dansante» revendique que le maquillage est son trait le plus fort.

Avec seulement sept concurrentes dans la salle, Ru fait son entrée et déclare qu’il y aura deux premières cette année, avec ces 7 filles qui s'affrontent pour la première. 

Comme premier mini-challenge, chaque candidate doit, à l'instar du premier épisode de la saison 7, présenter une tenue digne d'un défilé printemps-été et une autre d'un défilé automne-hiver. Pour le maxi-challenge, les sept candidates doivent écrire les paroles et créer la chorégraphie de la chanson I'm That Bitch, qu'elles présenteront devant l'invitée spéciale Nicki Minaj. Pour le défi «Sparkle», les candidates doivent présenter une tenue scintillante.

Lors des critiques, quatre candidates — Gigi Goode, Widow Von'Du, Brita et Jackie Cox — reçoivent des critiques très positives, malgré des critiques mitigées sur le couplet de Brita et le maquillage de Jackie. Crystal Methyd reçoit des critiques mitigées sur sa tenue mais très positives sur son couplet. Malgré ses tenues magnifiques, Nicky Doll se fait reprocher d’être trop nerveuse, alros qu’Heidi N. Closet, malgré sa performance, est critiquée pour sa tenue.

Pendant les délibérations, toutes les candidates sont déclarées sauves à part Gigi Goode et Widow Von'Du, dévastées, croyant d’abord avoir manqué leur coup, avant d’être déclarés les deux meilleures de l'épisode. Pour départager la gagnante, elles s'affrontent dans un combat de lipsync sur la chanson Starships de Nicki Minaj. La gagnante, Widow Von'Du qui a donné ont 150% durant le défi — obtient une récompense en argent de 5 000 dollars pour sa victoire.

RuPaul annonce à la fin de l'épisode que personne ne sera éliminé lors de cet épisode et que d'autres candidates restent à venir.