Activisme politique

130 cinéastes entendent boycotter le festival de films LGBT de Tel Aviv

Yves Lafontaine
Commentaires

Les signataires disent vouloir montrer leur solidarité avec les membres de la communauté LGBT palestinienne.

Plus de 130 cinéastes d’un peu partout dans le monde se sont engagés à boycotter le prochain festival du film LGBT de Tel Aviv, connu sous le nom de TLVFest, en solidarité avec les membres de la communauté LBT palestinienne, a rapporté lundi le Hollywood Reporter.

Les signataires du texte indiquent ne pas vouloir «soumettre de films ou participer autrement au TLVFest, ou à d'autres événements partiellement ou entièrement parrainés par des institutions israéliennes complices, tant qu’Israël ne se conformera pas au droit international et ne respectera pas les droits humains palestiniens.»

Le Festival international du film LGBT de Tel Aviv, qui doit se tenir en juin, est subventionné par le ministère de la Culture et des Sports, le Israel Film Council et la municipalité de Tel Aviv.

La libération des LGBT «est intimement liée à la libération de tous les peuples et des communautés opprimés», ajoute les signataires du texte.

Le boycott du festival a été lancé par des organisations queer palestiniennes, en collaboration avec la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d'Israël, et la branche culturelle du mouvement de boycott anti-israélien BDS.

Cette situation démontre une fois de plus la difficulté de faire avancer les droits LGBT dans les régions où les droits humains ne sont pas complètement respectés et le risque de part et d’autres d’instrumentaliser — ou de donner l’image d’instrumentaliser — les communautés LGBT.