Santé et coronavirus

Questions et réponses concernant la COVID-19

L'équipe de rédaction
Commentaires

L’éclosion et la progression du coronavirus (COVID-19) suscitent des interrogations, voire de l’inquiétude auprès d’un certain nombre de nos lecteurs. 

Depuis qu’on sait que la COVID-19 peut provoquer des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires et dans les cas les plus sévères entraîner un décès, des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) — mais pas uniquement — ont contacté Fugues pour nous faire part de leurs inquiétudes. On nous a demandé, entre autres, siles PVVIH sont plus vulnérables au COVID-19. Voici un peu d’infos à ce sujet… 


Je suis séropositif avec une charge virale indétectable. Quelles sont les précautions à prendre ?

Les mêmes que pour la population générale. Vous pouvez réduire le risque d’être infecté ou de propager la COVID-19 en prenant quelques précautions simples :

  • Vous laver fréquemment et soigneusement les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon pour éliminer le virus s’il est présent sur vos mains;

  • Ne faites pas de bise sur la joue ou les lèvres et maintenez une distance d’au moins un mètre des autres personnes qui toussent ou qui éternuent. Si vous êtes trop près, vous pourriez inhaler des gouttelettes et donc le virus responsable de la COVID-19 si la personne qui tousse en est porteuse;

  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche, parce que les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, le virus peut pénétrer dans votre organisme;

  • En cas de toux ou d’éternuement, il faut se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude, ou avec un mouchoir et jeter le mouchoir immédiatement après;

  • Si vous ne vous sentez pas bien, restez chez vous. En cas de symptômes respiratoires avec fièvre, appeler le 811.

Mon niveau de CD4 est inférieur à 500. Est-ce que je fais partie des personnes à risques ? 

Un taux de CD4 inférieur 200 est considéré comme plus «à risque», mais pas au-dessus.


J’ai été en phase sida il y a longtemps. Est-ce que je fais partie des personnes vulnérables ? 

Si votre charge virale actuelle est indétectable et que vos CD4 actuels sont supérieurs à 200, vous ne faites pas partie des personnes vulnérables.


Est-ce que je peux être contaminé lors de pratiques sexuelles ? 

À proprement parler non, mais le virus peut être présent dans la salive donc les contacts intimes — par l’inhalation de goûttelettes  — et rapprochés peuvent être à risque. Et il semble qu’une personne peut être contagieuse un jour avant l’apparition des symptômes.


Dois-je porter un masque pour me protéger ?

Il ne faut porter un masque que si on présente des symptômes de la COVID-19 (en particulier, la toux) ou si on s’occupe de quelqu’un susceptible d’être atteint de la maladie. Les masques jetables sont à usage unique. Si vous portez un masque alors que vous n’êtes pas malade ou que vous ne vous occupez pas de quelqu’un qui est malade, c’est du gaspillage. Comme il y a une pénurie de masques, il est conseiller de les utiliser avec parcimonie afin d’éviter le gaspillage et l’utilisation abusive de ressources précieuses. La meilleure façon de se protéger et de protéger les autres contre la COVID-19 est donc :

  • de se laver fréquemment les mains;
  • de se couvrir la bouche avec le pli du coude ou avec un mouchoir;
  • et de se tenir à une distance d’au moins un mètre de toute personne qui tousse ou qui éternue.  

 


Je reviens d’un séjour en Italie (ou d’une autre région gravement touchée), que devrais-je faire de particulier?

Pour les personnes qui se trouvent ou qui se sont récemment rendues (au cours des 14 derniers jours) dans des régions où la COVID-19 se propage, voici les mesures de protection proposées par l’OMS.

  • Suivez les mesures de protection pour tous présentées ci-haut;
  • Si vous commencez à vous sentir mal et même si vous n’avez que des symptômes bénins — maux de tête, légère fièvre (à partir de 37,3 °C) et écoulement nasal modéré —, restez chez vous jusqu’à la guérison. Si vous avez absolument besoin que quelqu’un vienne vous ravitailler ou si vous devez sortir, par exemple pour acheter à manger, portez un masque pour éviter d’infecter d’autres personnes;
  • En cas de fièvre, de toux, suite à un séjour dans une zone d'endémie, soit l’une des zones où circule activement le virus, appelez le 811 qui évaluera la situation et proposera une réponse médicale adaptée.


Donc, pas de surrisque

Si les porteurs du VIH ont bonne fonction immunitaire, il n’y a donc pas de risque de contamination ou d’aggravation en cas de contamination par le coronavirus qui soit supérieur à celui des personnes en bonne santé. Le taux de CD4 est un marqueur de la santé du système immunitaire pour les porteurs du VIH. Si ce marqueur ainsi que celui de la charge virale sont bons, il n’y a donc pas d’inquiétude supplémentaire à avoir. Pour ceux qui ont un traitement qui marche, qui ont de bons CD4, il n’y a pas de risque plus grand concernant la contamination ou des complications. Et au Québec plus de 85% des porteurs du VIH sont sous traitement antirétroviraux et indétectables.

 

Au Québec, deux lignes téléphoniques dédiées au coronavirus

Info-Santé 811 : une ligne d'urgence pour les personnes ayant des symptômes du coronavirus. 
*** MISE À JOUR : Le Gouvernement du Québec a demandé de ne plus composer ce numéro, mais plutôt d'utiliser le : 

1 877 644 4545 : un numéro d'information pour répondre aux questions en lien avec le coronavirus.

Sites Internet à consulter : 

https://msss.gouv.qc.ca/professionnels/maladies-infectieuses/coronavirus-2019-ncov/

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/