Santé

Opioïdes et réductions de risque

Yannick LeClerc
Commentaires

Le docteur Mark Tyndall de l'Université de Colombie-Britannique a lancé un projet pour lutter contre les surdoses aux opioïdes. 

L’idée est «d'offrir des produits de qualité médicale à des personnes qui se fourniraient sinon dans la rue», au risque de consommer des produits à la composition méconnue voire surdosés et donc à risque mortel pour les personnes qui les consomment. 

Comme l’explique un article du Guardian, la machine conçue par ce médecin, fonctionne avec l'empreinte digitale et permet la remise de produits à des personnes ayant reçu une prescription. Ce type d'approches s'ancre dans la réduction des risques et permet aux personnes concernées d'avoir un accès facilité et moins stigmatisant à leur médication alors qu'en Amérique du Nord, l'accès à des thérapies de substitution est souvent difficile en raison d'horaires limités ou du peu de lieux de distribution disponibles. 

Dans une vidéo, le docteur Tyndall donne toutes les explications sur ce projet.