Du 16 au 26 avril 2020 - ANNULÉ

Un printemps à saveur écossaise à la Place des Arts

Yves Lafontaine
Commentaires
Place des arts
Photo prise par © Place des arts

*** ÉVÉNEMENT ANNULÉ *** 

 
Si la crise du Coronavirus s’est résorbée, la Place des Arts proposera ce printemps 10 jours de spectacles et d’activités gratuites pour découvrir le dynamisme de la scène culturelle de l’Écosse et ses liens avec le Québec.

Créé en collaboration avec plusieurs partenaires du milieu culturel et de la communauté écossaise de Montréal, le Printemps écossais proposera, du 16 au 26 avril 2020, des spectacles et activités gratuites pour faire découvrir la vivacité créative de ce pays à travers des artistes contemporains. Spectacles, expérience numérique, entretien littéraire, discussions publiques, programmation jeunesse et ateliers d'initiation à la danse et au chant pour tous promettent une expérience artistique qui fera vibrer les Montréalais au rythme de cette culture incontournable. 
 
Place des arts
 
«Plusieurs artistes de ce pays performent à l’international et nous sommes ravis de convier le grand public à découvrir ces talents à la Place des Arts», explique Clothilde Cardinal, directrice de la programmation de la Place des Arts où se tiendra l’événement.  
 
Le Black Watch du Royal Highland Regiment est le plus ancien régiment écossais au Canada. Et le Printemps écossais sera l’occasion privilégiée de voir les cornemuses, tambours et danseurs du régiment en performance sur l’Esplanade de la Place des Arts lors du coup d’envoi du Printemps écossais, le 16 avril, à 12h10, ainsi qu’à différents moments pendant tout l’événement.
 
Dans le grand espace public intérieur de la Place des Arts, le Chœur de l’Église St. Andrew & St. Paul proposera, le 17 avril, à 19h, un voyage musical à travers époques et territoires. Leur programme musical De Loch Lomond à Montréal résumera, en une quarantaine de minutes, une riche facette de l’histoire culturelle de Montréal.
 
La musique sera à l’honneur au Théâtre Maisonneuve, le samedi 18 avril, 20h, avec la rencontre de deux groupes phares de la scène traditionnelle et folk du Québec, Le Vent du Nord et de l’Écosse, Breabach. En tournée ensemble il y a 10 ans, le groupe québécois et la formation écossaise se retrouvent dans un programme double inédit, pour un soir seulement! Le Vent du Nord est considéré non seulement comme un groupe phare dans le mouvement de renaissance de la musique traditionnelle du Québec. Le groupe revient tout juste du Danemark où ils ont livré une série de spectacles. Tout juste avant, ils ont conquis les Écossais au festival Celtic Connections. Formé en 2005, Breabach est un groupe de musique folk écossaise, composé de virtuoses de la cornemuse, du violon, de la basse, de la guitare, du chant gaélique et du step dance qui ont conquis les admirateurs aux quatre coins du globe. Un autre doublé, à voir et entendre au Théâtre Maisonneuve, sous le signe de la découverte, réunira deux groupes écossais, RURA et Talisk. À la fois fougueuses, rudes, raffinées et progressives, les pièces musicales de violon, cornemuse, flûte, guitare, clavier et bodhrán du groupe RURA les ont propulsé sur la scène internationale.  De son côté, grâce à son énergie contagieuse et à sa sonorité explosive et habilement ficelée, le groupe écossais Talisk sait associer harmonieusement le concertina, le violon et la guitare pour créer cette signature fascinante aux multiples facettes. Donc, le 22 avril, à 20h, nous aurons droit à une Immersion dans l’univers folk du 21e siècle.
 
Place des artsFour Go Wild in Wellies est une création en danse d’un ensemble phare écossais reconnu pour ses productions innovantes en art inclusif. Le quatuor propose un regard enjoué et fantaisiste sur la façon dont les amitiés se construisent, se brisent puis se réparent. Les 19 et 20 avril, à 9h30 et à 11h, à la Cinquième Salle. Toujours dans la même salle, une semaine plus tard (le 26 avril, à 11h et à 14h), on présentera Stick by Me, une production sur l’amitié, le jeu et l’importance de chérir les petites choses. Avec la comédie, le mime et un paysage musical envoûtant, découvrez comment des mondes peuvent être créés à partir d’un simple objet et beaucoup d’imagination.
 
Le vendredi 24 avril, 20h, Salle Claude-Léveillée, vous pourrez assister à un entretien littéraire fort attendu avec nul autre qu’Irvine Welsh, célèbre auteur et dramaturge écossais. Irvine Welsh a écrit une douzaine de romans, plusieurs recueils de nouvelles, ainsi que des pièces de théâtre. Cinq de ses romans ont été adaptés au cinéma, dont le plus connu, Trainspotting, a été un grand succès critique et commercial. Une conversation à ne pas manquer sur les origines, le parcours, les inspirations et les projets de cet écrivain fascinant.
 
Plusieurs activités gratuites familiales seront offertes le dimanche 26 avril au cœur du grand espace public intérieur de la Place des Arts : un atelier de danse traditionnelle, des séances de cinéma autour de l’œuvre de celui qu’on considère aujourd’hui comme le père du cinéma d’animation canadien, Norman McLaren, et une performance musicale hors du commun par des joueurs de cornemuse du Black Watch, symbole par excellence de la culture écossaise. Un atelier de fabrication d’écussons, en référence au fameux tartan officiel, cette étoffe à carreaux emblématique de l’Écosse et de ses clans, et qui orne fièrement les kilts, complétera cette journée festive.
 
Le Printemps écossais proposera deux expériences numériques. À la Cinquième Salle, 17 avril (de 14h à 16h30 et de 19h à 22h30) sera présenté Nearer Future, une œuvre immersive de 16 minutes. Et du 16 au 26 avril, on pourra voir en boucle sur la mosaïque d’écrans de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme  L’invention de Brewster, une œuvre créée sur mesure qui rend hommage au kaléidoscope, célèbre cylindre que l’on fait tourner et dans lequel des morceaux de verre composent des images symétriques de diverses couleurs, de l’inventeur écossais Sir David Brewster. Et finalement, une exposition photo, Paysages de Montréal : le grand héritage des Écossais retracera l’immense contribution des Écossais à Montréal depuis le 18e siècle, à la Salle d’exposition de la Place des Arts, dès le 16 avril.  
 
Pour réserver vos billets de spectacles et obtenir plus de détails sur l’ensemble des activités du Printemps écossais de la Place des Arts, rendez-vous au www.placedesarts.com