Colloque Le Futur de la Diversité

Réfléchir à l'indicible

Michel Joanny-Furtin
Commentaires

En 2017, Éric Charest, de l’École nationale d’administration publique (ENAP), et Christine Kuptsch de l’Organisation internationale du Travail (OIT), lançaient le projet Le futur de la diversité, pour réfléchir aux défis de la lutte contre les discriminations à l’emploi. Cette réflexion s’est poursuivie du 11 au 13 décembre 2019, lors d’un colloque international éponyme à l’ENAP à Québec.

«Partout dans le monde, on observe dans le cadre du travail des inégalités plus ou moins marquées, plus ou moins conscientes, entre les individus en fonction de leurs appartenances», explique Éric Charest. «Ce constat devrait nous obliger à l’action, afin de remédier à ces situations et créer des marchés du travail plus égalitaires. Ce forum conviait nos invités à entreprendre une réflexion sur les enjeux et l’avenir de la diversité dans le milieu du travail», détaille- t-il. Titulaire d’un doctorat en relations industrielles, Éric Charest enseigne à l’ÉNAP sur les politiques publiques pour contrer la violence et la discrimination sur le marché du travail. Christiane Kuptsch est spécialiste senior des migrations de travailleurs auprès de l’OIT.

«Le concept de "diversité" décrit le caractère, la qualité ou la condition de ce que nous jugeons "différent", en fonction de nombreuses variables (orientation sexuelle, pigmentation, genre, origine, rémunération, etc.) posant tacitement l’idée d’une normativité», détaille le professeur de l’ÉNAP. Parmi les nombreux sujets du colloque, ont été abordés, entre autres, les discriminations en emploi, les politiques publiques pour les prévenir, les initiatives des employeurs pour un cadre de travail et une culture organisationnelle plus inclusif, l’employabilité des groupes discriminés ou marginaux, et le rôle des syndicats. Un panel s’est par ailleurs interrogé sur les services d’urgence desservant les LGBTQ+ (policiers, infirmiers, pompiers, etc.) et ce, qu’ils soient patients… ou intervenants!

Selon les co-organisateurs Éric et Christiane, l’objectif premier de ce colloque était de mettre en place une réflexion commune. Pendant trois jours, «les participants aux conférences et aux panels auront abordé cette complexité transversale. Une complexité traitée depuis longtemps par le milieu communautaire LGBTQ2S+», affirme Éric Charest. «Quelles sont désormais nos luttes communes? Sachant qu’il faudra parfois s’associer et se dissocier, coordonner des coalitions sur certains enjeux sans dicter les agendas de chaque communauté…»

Christiane Kuptsch et Éric Charest publieront, au printemps 2020, un ouvrage collectif Le futur de la diversité aux Presses de l’Université du Québec (PUQ) qui reprendra les débats du colloque et fera la synthèse de cette réflexion.

www.futurdeladiversite.org