COVID-19

Quand ce n’est plus le temps de jouer au docteur…

Logan Cartier
Commentaires

Contacté par les autorités de la santé en Grande-Bretagne, un sex-shop londoniens spécialité dans les fantasmes médicaux a donné son stock de tenues jetables au personnel médical qui lutte contre la Covid-19.

Comme on le dit souvent, chaque geste peut compter. Et une petite entreprise d’accessoires fétichistes a été contacté par la NHS, le système national de santé public pour le don de tenues jetables.  En raison de l’afflux de malades dans les hôpitaux, le système national de santé manque de blouses médicales, les fameux scrubs.

Le site LGBT PinkNews dévoilait ainsi que MedFet, qui se proclame «à 100% voué au fétichisme, aux fantasmes et aux jeux de rôles médicaux», avait fait don de son stock entier de tenues jetables. Son stock est modeste, mais homologué pour un usage en situation réelle. 

Ces dernières semaines, d’autres fournisseurs surprenants ont été appelés à la rescousse par les services de santé. 

Ainsi aux États-Unis, plusieurs studios de tournage, notamment de séries médicales, ont eux aussi cédé leur équipement à des hôpitaux.