Global Pride

Global Pride, lorsque diverses Fiertés se rassemblent pour faire face au coronavirus

L'équipe de rédaction
Commentaires

Comme vous vous en doutez bien, il y a une flambée d’annulations de festivités de Fierté dans plusieurs pays et régions en raison de la COVID-19. Le 27 juin, dans le confort de votre chez vous, vous pourrez assister à l’événement appelé «Global Pride», une activité retransmise en ligne, qui comprendra de la musique, de la chanson et des messages de la part d’activistes des droits LGBTQ+.

InterPride et le European Pride – les plus grandes organisations des Fiertés - ont collaboré avec des groupes partenaires dans des pays comme le Canada, l’Allemagne, la Suède, la Grande-Bratagne, les États-Unis, l’Afrique du Sud ainsi que des comités en Asie, en Océanie et en Amérique Latine afin de pouvoir offrir cet événement Global Pride. 

«Nous avons besoin de la communauté et de la connexion plus que jamais, considère J. Andrew Baker, coprésident de l’InterPride. Cela nous donne à la fois l’occasion de célébrer la Fierté et de démontrer la résilience de la communauté LGBTQIA+ face à cette pandémie, et ce, dans l’esprit véritable de la Fierté.»

«La Fierté 2020 est l’occasion pour plusieurs de célébrer un tournant marquant de l’histoire des activités de la Fierté puisqu’on honore les 50 ans des toutes premières marches, comme à New York, par exemple, ou encore la Gandhinagar Pride (en Inde) que nous n’aurions pas voulu manquer […]», poursuit J. Andrew Baker.

«Les défis sans précédents que représente la COVID-19 fontt en sorte que la grande majorité des Fiertés n’auront pas lieu en 2020 tel que planifié. Cependant, cela n’arrêtera pas notre détermination à se rassembler en tant que communauté LGBTQIA+ forte et unie afin de célébrer qui nous sommes et ce pour quoi nous luttons», croit, pour sa part Kristine Garina, présidente de l’Association des organisations de l’European Pride et présidente du conseil d’administration de la Baltic Pride à Riga en Lettonie.

«Global Pride montrera le mouvement LGBTQIA+ sous son meilleur jour, il montrera la solidarité à un moment où tant d’entre nous sont en deuil, il montrera aussi la solidarité lorsque beaucoup se sentent seuls et isolés, a poursuivi Kristine Garina. Mais cela démontrera d’abord et avant tout notre résilience et notre détermination à tenir de futurs événements de la Fierté plus forts et plus grands que jamais.» 

«Pour des millions de gens à travers le monde, la Fierté est l’occasion unique dans l’année de se rassembler, de se sentir unis à la communauté, de se sentir aimés et connectés et qu’ils ne sont pas seuls. En tant qu’organisateurs de la Fierté, il est essentiel cette année de s’assurer que ces gens aient l’occasion de connecter, même si ce n’est que de leur maison», de dire Kristine Garina.

«À chaque année aux États-Unis, les événements de la Fierté réunissent pas moins d’une vingtaine de millions de personnes qui se rassemblent pour célébrer la force et la résilience de la communauté LGBTQIA+, pour sensibiliser aux gens à la justice sociale et à l’égalité des droits pour tous. À travers la douleur et les chambardements causés par ce coronavirus inconnu, nous propagerons un message virtuel d’espoir, de réconfort et d’amour et, en même temps, nous montrerons notre gratitude aux premiers répondants n’importe où qu’ils soient», a expliqué Ron deHarte, le coprésident de l’Association des comités de la Fierté des États-Unis.

Évidemment, plus de détails concernant cette présentation en ligne seront dévoilés sous peu afin de répondre «de manière urgente» à cette crise mentionne Ernie Yuen, membre du comité organisateur de Global Pride. 

«Spécialement en ces temps difficiles remplis d’incertitude et d’insécurité, nous nous avons besoin de d’être visible. La distanciation sociale ne doit pas mener à la disparition de notre diversité. Avec Global Pride, nous voulons envoyer un message fort d’unité de la communauté, ainsi qu’un signe de solidarité et des droits et libertés», déclare pour sa part Uwe Hörner, membre du conseil d’administration du réseau de la Fierté allemande, CSD Deutschland.

Jenny Dewsnap, la coprésidente du réseau des organisateurs de la Fierté du Royaume-Uni, a souligné que «Nous sommes extrêmement fiers que UK Prides fera partie de cet événement mondial. Nos communautés et nos organisateurs de la Fierté contemplent maintenant l’été prochain avec une meilleure perspective et y voient une belle occasion de faire partie de cette démonstration mondiale de solidarité». 

«En ces temps-ci, il est encore plus important que jamais de démontrer le pouvoir et la force d’une célébration de la Fierté conjointe à travers le monde, de noter Maria Jern, la vice-présidente de Svenka Pride (le réseau de la Fierté suédoise). Que le drapeau arc-en-ciel puisse éclairer le monde !»

«Il est facile de se sentir isolé surtout alors que la plupart des célébrations locales de la Fierté annoncent des annulations d’activités ou de report de dates. Les célébrations de la Fierté rassemblent nos communautés et démontrent notre solidarité et notre union. Maintenant et plus que jamais, nous devons nous faire entendre avec force et avec fierté», a dit Dana Marsh, le président de Fierté Canada Pride. «La Fierté n’est pas qu’une célébration, mais c’est aussi un hommage à nos racines, notre défiance et notre résistance contre tous les systèmes d’oppression […] que ce soit l’homophobie, la biphobie, la transphobie, la discrimination de genre, le racisme, le sexisme […]. Nous devons démontrer que notre mouvement international ne s’arrêtera pas même lorsqu’il fait face à de nouveaux et inattendus défis. Les Fiertés à travers le Canada désirent connecter avec les communautés Bispirituelles/Autochtones et LGBTQIA+ à travers le monde. La Fierté vit en chacun de nous», a continué ce leader canadien.

«Pour OLA (Orgullo Latinoamericano), le réseau régional des organisateurs de la Fierté en Amérique Latine, ce projet en particulier nous a encouragé à travailler encore plus ensemble et se joindre à la diaspora latina et collaborer au mouvement de Global Pride afin de livrer un message d’espoir et de solidarité pour la communauté LGBTQIA+», a insisté pour sa part Emmanuel Temores, le coprésident de OLA.

Les organisations de la Fierté de partout dans le monde sont encouragées à participer à cet effort collectif et commun désirant montrer la solidarité et la diversité.

Les divers comités peuvent y participer via ce lien :
https://forms.gle/YDeCA9shTDMdK5RP9