Coronavirus

Pendant combien de temps les asymptomatiques sont-ils contagieux?

Sébastien Thibert
Commentaires

Si une personne atteinte du Covid-19 peut développer les premiers symptômes pendant les 14 jours suivants son infection et être contagieuse, qu'en est-il des personnes dites «asymptomatiques». Bien que n'ayant pas de symptômes, elles peuvent transmettre le virus, pendant un laps de temps encore inconnu. 

Alors que les premiers effets du confinement pour tenter d'endiguer la propagation du coronavirus seront concrets dans les prochains jours, beaucoup de lecteurs s'interrogent sur plusieurs aspects du Covid-19, et notamment sa contagiosité. Car si on indique début mars que le virus «est bénin chez l'immense majorité des personnes qui le contracteront», certains se demandent si quelqu'un n'ayant pas de symptômes peut transmettre le virus. 

Une personne infectée peut en contaminer trois autour d'elle

Oui, répondent tous les médecins, contactés. C'est d'ailleurs cette transmission «facile» qui a justifié la fermeture des écoles, des salles de spectacles, des bars, des saunas et des lieux de loisirs.  Une personne asymptomatique est une personne dont l'organisme est infecté par le virus et qui est «l'hôte» de celui-ci, mais qui ne présente pas de signes de la maladie. On dit qu'elle est, mais elle reste contagieuse. C'est particulièrement vrai pour bien des enfants, des adolescents et des jeunes adultes.

On considère que lorsqu'on a le coronavirus, on va contaminer en moyenne au moins trois personnes autour de nous. La seule inconnue est la durée de la période pendant laquelle un patient asymptomatique est contagieux. On semble s’entendre pour dire de trois à 14 jours. En moyenne, ce serait sept jours. Et un porteur sans symptômes serait moins contagieux que quelqu'un ayant des symptômes. Pourquoi? Tout simplement parce que lorsqu'on a du virus, on doit excréter dans les gouttelettes (tousser, éternuer) pour transmettre la maladie, justifie le médecin. Comment peut-on rester contagieux si on ne tousse pas ou on n'éternue pas ? Reste le toucher, mais plusieurs facteurs de transmissions sont déjà réduits.