Netflix

«Tiger King» véritable phénomène culturel

L'équipe de rédaction
Commentaires

Le documentaire sur Joe Exotic, Tiger King, est la série le plus sidérante que Netflix a proposé sur la plateforme. C’est rempli de rebondissements, de personnages haut en couleur, de meurtres (probable), de relations à plusieurs, de haine viscérale, de tigres en captivité et de musique country.

Tiger King est le nouveau documentaire «true crime» qui obsède tout le monde. La série est d’ailleurs en première position des nouveautés depuis une semaine et ce à travers le monde.  

On y suit une étrange affaire mettant en scène des centaines de tigres, un gardien flamboyant, une écologiste avec un sombre secret et un chef de secte. La combinaison de tout ça a déclenché une guerre, mis un homme en prison et des dizaines d’animaux en danger.

Le protagoniste de cette histoire, qui devient de plus en plus délirante à chaque épisode, s'appelle Joe Exotic, un homme gai obsédé par le désir d’être renommé et qui a décidé de créer le plus grand zoo de chats sauvages des États-Unis. 

Toujours habillé en imprimé animalier, Joe avait sa propre émission de télévision, un studio où il produit ses propres clips de musique country, plus de 200 tigres en captivité et un procès avec une femme nommée Carole Baskin, une écologiste qui affirmait que Joe Exotic maltraitait ses animaux et les utilisait pour gagner de l’argent.

Au fur et àa mesure de la série, on comprend que le cas de Tiger King est plus compliqué qu’il n’y paraît : Joe n’est pas seulement un amoureux des félins, c’est aussi un fan d’armes et de violence, il a épousé deux de ses employés et, à la fin, il est devenu si paranoïaque qu’il a mis au point un plan pour assassiner Carole Baskin, qui était elle-même soupçonnée d’avoir assassiné pour sa fortune son mari millionnaire. 

Dans le procès, il y a également Doc Antle, un autre éleveur de tigres et de lions qui semble avoir formé un culte étrange et qui contrôlait tous les aspects de la vie des femmes qui travaillaient pour lui.

Le documentaire est fou et juste au moment où vous pensiez avoir tout vu, un nouveau détail apparaît et confirme que le cas de Joe Exotic est encore plus bizarre que vous ne l’aviez imaginé. Et ses vidéoclips country ne sont ce qu'il y a de plus étrange dans tout cela. Rien de banal dans ce documentaire mais il y a 5 moments en particulier qui frappent.

Les clips musicaux de Joe Exotic 

En plus d’élever de gros chats, Joe Exotic voulait être une star de la musique et avait son studio où il tournait des vidéos (à petit budget) pour ses chansons. On peut généralement le voir jouer avec des oursons et chanter son amour pour les félins tandis que le vent lui souffle dans les cheveux mais l’une des plus folles était celle qu’il avait faite pour se moquer de Carole Baskin et mentionnait qu’elle était soupçonnée d’avoir assassiné son mari pour garder ses millions. Dans la vidéo, que vous pouvez regarder sur la chaîne YouTube JoeExoticTV, Joe, habillé en prêtre, apparaît à côté d’un double de Carole, chantant sa chanson tandis que le double nourrit un tigre avec ce qui semble être des restes humains, y compris une main et une fausse tête.

Le polyamour de Joe Exotic

Joe a créé une communauté au sein de son zoo, composée d’anciens détenus et de personnes vulnérables qui n’avaient nulle part où aller. Il y a trouvé deux de ses trois maris, Travis et John. Joe les a épousés sachant leur apportait tout le luxe possible et leur offrait tous les cadeaux qu’ils voulaient. Les deux maris de Joe souffraient d'une forte dépendance à la drogue et étaient hors de contrôle, jouant avec des fusils, des motos et même des animaux dans le parc. À un moment donné, Travis s’est même tiré une balle dans la tête, pensant que le pistolet qu’il avait n’était pas chargé et est mort juste en face de l’un de ses compagnons.

Doc Antle et son culte / harem

Joe Exotic voulait être comme Doc Antle, l’homme derrière l’un des plus grands zoos de grands félins d’Amérique mais ce que qu’on apprend aussi  c’était que Doc est en fait le chef d’une secte qui abuse de ses employés et les contrôle complètement . Dans le documentaire, une femme raconte que Doc l’a forcée à recevoir des implants et a même changé son nom afin de la garder sous son contrôle. Doc n’embauchait que de jolies jeunes femmes et les manipulait pour obtenir ce qu’il voulait. 

Carole a-t-elle tué son mari ?

Carole Baskin était l’ennemi principal de Joe : elle a affirmé qu’Exotic maltraitait ses animaux et voulait le forcer à fermer son zoo (il utilisait notamment de la viande expirée donnée par les supermarchés pour nourrir ses animaux et il n’y en avait pas toujours assez). Pour se venger, Joe s’est mis à exposer le passé de Carole. Baskin s’est mariée à 17 ans à un homme beaucoup plus âgé qu’elle qui était impliqué dans la vente de petits tigres achetés au Costa Rica. La relation s'est rapidement détériorée et quand il a disparu dans des conditions mystérieuses, des rumeurs selon lesquelles elle l’avait tué pour garder son argent et qu’elle avait nourri les tigres avec sa carcasse, pour qu’il n’y ait aucune preuve, ont commencé à circuler. 

Joe président

Non content d’être Tiger King, Joe a décidé de développer son empire en se présentant comme gouverneur. Sa véritable intention était de se présenter à la présidence en 2020 et il a même créé une campagne politique en utilisant ses tigres pour convaincre les électeurs. De toute évidence, ses plans ont été interrompus lorsqu’il a été accusé d’avoir engagé un homme pour assassiner Carole et d’avoir tué plusieurs de ses tigres.