Conseils

Solitude, stress, sautes d’humeur, violence conjugale et dépendance… Que puis-je faire ?

Solitude, stress, sautes d’humeur, vioence conjugale et dépendance… Que puis-je faire ? Nous répondons à quelques unes de vos questions les plus fréquentes...

Solitude? Que puis-je faire?

Entretenir ses relations sociales: Il est possible de le faire en s’appelant ou en utilisant WhatsApp. Il est possible de se donner des rendez-vous pour un café, une bière ou un diner sur une plateforme de discussion vidéo (ex. Facetime, Skype, Zoom…).

Si cela n’est pas possible parce que les rencontres se font d’habitude dans des bars ou d’autres lieux, il faut essayer de faire preuve de courage : il est possible de reprendre contact avec des personnes que l’on a pas vu depuis longtemps.

Dans la situation actuelle, presque tout le monde comprend que nous ayons besoin d’être là les un-e-s pour les autres. Pourquoi ne pas faire renaitre une vieille amitié ? Pourquoi ne pas renouer le contact via un message sur un réseau social (ex. Facebook), un e-mail ou un SMS ? 

Contre le silence qui règne à la maison, il existe sur internet des podcasts sur une multitude de sujets. Chacun-e peut trouver ce qui l’intéresse. Googlez le sujet !

Si la solitude te submerge, tu peux toujours contacter Jeunesse J’écoute ou les services d’Interligne


Stressé-e? Que puis-je faire ?

  • Désactiver la fonction push pour les messages sur son téléphone portable. Mettre en muet les personnes qui partagent beaucoup d’informations sur la crise du Coronavirus.

  • Obtenir des informations auprès de sources fiables, par exemples les institutions scientifiques, l’Office fédérale de la santé publique, les autorités cantonales, des médias sérieux et établis.

  • Parler à une personne de confiance. Faire savoir à ses ami•e•s comment on va. 

  • Se détendre – avec des exercices de respiration ou de méditation, des rites – à chacun-e de trouver ce qui lui convient. Il y a un grand nombre de suggestions notamment sur Youtube et, entre autres, dans la rubrique Remise en forme de Fugues.com.

  • Se distraire en faisant des activités que l’on aime (certaines plus que d’autres) : regarder des films ou des séries, écouter ou faire de la musique, peindre, écrire, travailler, ranger et nettoyer son logement voire le réaménager ou le rénover, faire la cuisine etc…  Les sections Arts Livres, Musique, Cinéma et télé de Fugues.com.

  • Se défouler : faire de l’exercice, bouger jusqu’à la fatigue voire l’épuisement. 


Pas de rythme quotidien? Que puis-je faire?

C’est le cas pour tout le monde. C’est une erreur de penser que l’on peut être plus efficace en travaillant à domicile ou que l’on va devenir plus productif maintenant par rapport à d’habitude : il serait surprenant que durant la plus grande pandémie depuis un siècle, nous puissions faire tout ce que nous ne parviendrions pas à faire en d’autres circonstances. 

Ce qui peut aider, c’est d’avoir un rythme quotidien et un calendrier hebdomadaire. Cela apporte un cadre et des objectifs. Il est pertinent d’alterner les tâches et de garder des rituels comme de prendre une douche et un café le matin.

En cas de travail à domicile, il est important de se mettre des limites. Il est important de commencer et de s’arrêter de travailler, que l’on soit à domicile comme ailleurs. 

Pour certain-e-s, cela aide de s’habiller comme pour aller au travail. D’autres préfèrent des vêtement plus confortable à la maison. C’est à chacun-e de trouver ce qui lui convient. 


Agressivité? Que puis-je faire ?

Il faut trouver le moyen de se calmer lorsque les choses deviennent trop difficiles pour soi. Prendre l’aire en sortant au parc, sur le balcon ou tout du moins en changeant de pièce. 

  • Prendre une profonde inspiration durant 5 secondes puis expirer pendant 5 secondes. Répéter l’opération jusqu’à retrouver un sentiment de calme. 

  • Prêter attention aux signaux d’alarme : jurons, insultes, tremblements, sueurs, cris…

  • Informer votre partenaires et/ou les autres personnes présentes que cela n’a rien à voir avec elles.

Violence conjugale? Que puis-je faire ?

Quitter le domicile pour ne pas être en danger et/ou appeler la police pour assurer sa protection.

Femmes

Hommes


Hommes et femmes



Je suis dépendant•e à un produit. Que puis-je faire ?

Actuellement, il peut être difficile d’acheter des produits illégaux. Si possible, il faudrait se garder une « réserve cachée » ou prendre contact pour obtenir un produit de substitution en cas de rupture d’approvisionnement. Réfléchir à la manière dont il serait possible de faire un sevrage à court terme en cas de rupture d’approvisionnement.

Pour du soutien :