Thématique 2020 pour la Journée contre l’homophobie et la transphobie

Le soutien de la famille est essentiel dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie

Yves Lafontaine
Commentaires

Le 17 mai prochain aura lieu la 18e édition de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie. La Fondation Émergence, initiatrice de cette journée aujourd'hui célébrée à travers le monde, lance une campagne entièrement sur le web pour l'édition 2020, crise de la Covid-19 oblige. Cette campagne intitulée « Le soutien de la famille c'est essentiel : aimons nos proches LGBTQ+ » mise sur l'importance d'avoir une famille aimante et bienveillante.

Les visuels qui illustrent cette thématique viennent d’être dévoilés en prévision du 17 mai. Évidemment, n’hésitez à partager les visuels et cet article pour aider la Fondation Émergence à faire passer ce message de bienveillance. 

En ces temps de grandes d’incertitudes et de contacts réduits il est bon de se rappeler l’importance du soutien et de l’amour de notre famille, l’importance d’être uni-e-s et de partager son amour inconditionnel à ses proches. L’amour d’une famille est essentiel et ne devrait pas dépendre de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre ou de l’expression de genre d’une personne.

Malheureusement, trop de personnes se sentent encore aujourd’hui obligées de cacher qui elles sont par peur d’être rejetées par leur famille.  

« Avoir le soutien de ses proches fait une grande différence pour l’épanouissement personnel d’une personne LGBTQ+. C’est pourquoi il est primordial pour les parents de soutenir leurs enfants dans leur affirmation de soi. Mais c’est aussi important de soutenir tous les membres de sa famille qui sont LGBTQ+ : parents, frères et soeurs et grands-parents par exemple », affirme Patrick Desmarais, président de la Fondation Émergence.

« Cette année, le thème de la campagne nous a fortement interpellés, car le soutien familial peut agir comme un facteur clé du bien-être d’une personne LGBTQ+. C’est pourquoi la Banque Nationale est de retour en tant que présentateur officiel de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Année après année, nous avons l’occasion de sensibiliser la population à certains enjeux qui pourraient empêcher les membres de la communauté LGBTQ+ de vivre pleinement leur individualité. C’est un défi que nous sommes fiers de relever en partenariat avec la Fondation Émergence depuis de nombreuses années », déclare Vicky Wistaff, vice-présidente, Vente, Service et Performance à la Banque Nationale et marraine du Réseau IDÉO, regroupement d’employés de la Banque engagés envers la communauté LGBTQ+.

D’après un sondage réalisé en avril 2020 auprès de 1508 Canadien.ne.s, une grande majorité des 27 % de répondant.e.s qui connaissent au moins une personne appartenant à une minorité sexuelle ou de genre dans leur famille immédiate ont déclaré avoir bien accepté le coming-out de leur proche. On remarque cependant que les orientations homosexuelles et bisexuelles/pansexuelles ont été plus facilement acceptées par les proches que les identités trans, non-binaires ou appartenant à une autre minorité sexuelle et de genre (ex : intersexe, asexuelle, bispirituelle, etc.). 

Et la situation semble s’améliorer. En 2005, 57 % des Canadien.ne.s se disaient favorables à l’idée de l’union entre un membre proche de leur famille et une personne de même sexe. En 2020, ce chiffre est passé à 70 % (et 83 % au Québec), soit une nette augmentation. Cependant, du travail de sensibilisation demeure essentiel afin d’assurer que chaque personne puisse être aimée et acceptée par sa famille telle qu’elle est. 

Ce 17 mai, la Fondation Émergence invite donc la population à envoyer un message de bienveillance en partageant sa campagne. Prenez par exemple un moment pour contacter vos proches LGBTQ+ et leur montrer votre soutien. C’est aussi l’occasion de renouer avec certains membres de sa famille avec qui une tension s’est installée à la suite d’un coming-out ou de prendre des nouvelles de proches qui n’ont pas encore parlé de leur identité à leur famille ou qui entretiennent un lien difficile avec elle. Soyez à leur écoute et offrez-leur du soutien. Il est important de se rappeler qu’il est difficile pour certaines personnes LGBTQ+ d’être avec leur famille, plus particulièrement dans une situation de confinement. En effet, la Fondation Émergence a une pensée particulière pour les personnes LGBTQ+ qui sont ou ont été isolées dans un environnement toxique avec des personnes homophobes, transphobes ou qui ne les acceptent simplement pas.

À propos de la Fondation Émergence

La Fondation Émergence oeuvre contre l’homophobie et la transphobie à travers différents programmes de sensibilisation, comme la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, qui a lieu le 17 mai et dont elle est l’initiatrice, et ProAllié, pour l’inclusion des personnes LGBTQ+ dans les milieux de travail. 

Depuis plus de 10 ans, le programme Pour que vieillir soit gai prend en charge la défense des droits des personnes aîné.e.s LGBTQ+ et offre des outils et formations pour des milieux aînés plus inclusifs. 

De plus, le programme Famille choisie a pour mission de rejoindre les personnes LGBTQ+ proches aidantes d’aîné.e.s pour les soutenir, les renseigner sur les services existants et les aider à développer des connaissances qui leur seront utiles dans leur rôle.

https://www.homophobie.org