Jonas à voir sur Netflix

«Jonas», un jeune homme en quête de réparation

Yves Lafontaine
Commentaires

D’une beauté plastique indéniable, ce premier long-métrage à thématique gaie d’un jeune réalisateur français multiplie les genres et mêle avec grâce récit d’apprentissage, histoire d’amour et thriller psychologique.

Jonas noie ses soirées au Boys Paradise, assoiffé de bouches, de rencontres sans lendemain et de coups de poing après s’être saoulé la gueule. Il gâche et piétine son quotidien, jusqu’à ce qu’un jour il se sente prêt — ou contraint — à affronter son passé, en quête de réparation, et à se donner une chance de rédemption.

Avec ce film, Christophe Charrier signe le très beau portrait d’un jeune homme, dont les nuits et les jours restent marqués par un événement qui s’est déroulé durant son adolescence. Depuis, cette rencontre malheureuse, un trou noir, une disparition enveloppent et aspirent Jonas dans le gouffre du mal-être.

Jonas doit une bonne part de son intensité à ses interprètes. À commencer par le sublime Félix Maritaud (120 battements par minuteUn couteau dans le cœurSauvage), qui y campe un formidable jeune homme écorché. Ses plus jeunes partenaires (Nicolas Bauwens, Tommy-Lee Baïk et Ilian Bergala), tout comme Aure Atika, font eux aussi montre d’une grande sensibilité dans leur jeu. À voir!