Journée de visibilité lesbienne 2020

Audrey-Anne Dugas

Collaboration Spéciale
Commentaires

Ce portrait d'Audrey-Anne Dugas s'inscrit dans le cadre d'une série que nous publions en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT) en vue de la Journée de visibilité lesbienne 2020.

Diplômée en production cinématographique à l’Université Concordia en 2015, Audrey-Anne Dugas travaille dans le domaine la télévision quelques années après sa graduation, entre autres au Laboratoire MAtv où elle réalise une dizaine de courts-métrages documentaires.

Passionnée d’improvisation, Audrey-Anne foule les planches d’une dizaine de ligues montréalaises, ce qui la mène éventuellement à tenter sa chance en humour à l’hiver 2018. Depuis, on a pu la voir à la télévision au gala ComediHa! de Mathieu Cyr ainsi qu’à l’émission « Deux minutes pour être drôle » sur les ondes de Canal D. À la radio, elle se plaît à faire des chroniques aux émissions « On dira ce qu’on voudra », « Nouvelle vague » et « Cocktail sous la couette ». Avant le confinement, elle devait participer au gala féministe de Virginie Fortin du festival Dr. Mobilo Aquafest en plus d’y présenter son premier spectacle solo « Crier au loup ». Mais ce n’est que partie remise !

Ouvertement lesbienne depuis ses 15 ans, elle trouve important de démystifier l’homosexualité dans un milieu qui commence à s’ouvrir de plus en plus aux minorités. Elle produit d’ailleurs « Le Anyway Show », un spectacle qui vise à faire rayonner les humoristes issus de la diversité sexuelle et de genre. Constatant les inégalités persistantes entre les hommes et les femmes en humour, elle fonde également le mouvement « Pour les prochaines » qui vise à éradiquer les violences sexuelles dans le milieu.

Depuis le début de la pandémie, elle présente les jeudis soir une émission en direct sur Facebook, « Le Dugas Show ». Parmi les invités reçus jusqu’à maintenant, notons Judith Lussier, Éliane Gagnon, Kayiri ainsi que les drag queens Barbada et Rainbow. Elle présentera d’ailleurs une édition spéciale pour la Journée de visibilité lesbienne le 6 juin prochain!


Ces portraits que nous publions, en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT), s'inscrivent dans le cadre d’un projet en vue de la Journée de visibilité lesbienne 2020. Une trentaine de personnes — lesbiennes, bi, queer, pan, non binaires, bispirituelles, trans et plus — qui entourent la culture lesbienne actuelle et qui font de cette journée ce qu’elle est.

Visuels par Heather Lynn



Le Magazine Fugues, en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT), a publié une série de PORTRAITS DE FEMMES dans le cadre de la Journée de visibilité lesbienne (JVL 2020). Une trentaine de personnes — lesbiennes, bi, queer, pan, non binaires, bispirituelles, trans et plus — qui entourent la culture lesbienne actuelle et qui font de cette journée ce qu'elle est. 

À LIRE, LES PORTRAITS DE :