Journée de visibilité lesbienne 2020

Karine-Myrgianie Jean-François

Collaboration Spéciale
Commentaires

Ce portrait de Karine-Myrgianie Jean-François s'inscrit dans le cadre d'une série que nous publions en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT) en vue de la Journée de visibilité lesbienne 2020.

Juriste de formation passionnée par la justice sociale et les droits humains, Karine-Myrgianie Jean-François travaille depuis plus de 10 ans dans le secteur communautaire au sein d’organismes féministes et/ou jeunesse centrant les personnes mises aux marges de la société (Anciennement: Fondation filles d’action, Passages et présentement Réseau d’action des femmes handicapées du Canada). Cette femme noire queer née à Tiohtià:ke (Montréal en mohawk) soutient les communautés minorisées. à leur épanouissement. 

 

En effet, elle a fait partie du qollectif Qouleur qui a organisé des événements et un festival annuel pour les personnes queers et trans Noires, Autochtones et racisées. de plus, elle siège présentement sur les conseils d’administration du Conseil québécois LGBT et de La Maison Parent-Roback . Auparavant, elle a siégé sur ceux de Je suis féministe et Projet 10, au sein de l’équipe de leadership de Project Acorn et Camp Ten Oaks ainsi que du comité de direction des États généraux de l’action et de l’analyse féministe organisés par la Fédération des femmes du Québec. 

Cette leader bilingue et empathique excelle dans le maillage et les relations interpersonnelles. Diplômée en droit civil, en common law et en études féministes, cette Montréalaise adore continuer à apprendre à chaque jour. Féministe depuis l'adolescence, cette âme créative adore écrire, chanter, cuisiner, jouer du piano et performer sur des scènes. Cette éternelle optimiste croit au pouvoir des communautés et des personnes toujours mises à la marge pour changer notre monde ! 

 

Ces portraits que nous publions, en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT), s'inscrivent dans le cadre d’un projet en vue de la Journée de visibilité lesbienne 2020. Une trentaine de personnes — lesbiennes, bi, queer, pan, non binaires, bispirituelles, trans et plus — qui entourent la culture lesbienne actuelle et qui font de cette journée ce qu’elle est.

Visuels par Heather Lynn

 


Le Magazine Fugues, en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT), a publié une série de PORTRAITS DE FEMMES dans le cadre de la Journée de visibilité lesbienne (JVL 2020). Une trentaine de personnes — lesbiennes, bi, queer, pan, non binaires, bispirituelles, trans et plus — qui entourent la culture lesbienne actuelle et qui font de cette journée ce qu'elle est. 

À LIRE, LES PORTRAITS DE :