Rassembler un monde en confinement

Le Grand Continental – Format chez soi

L'équipe de rédaction
Commentaires

Créé en 2009 par Sylvain Émard au Festival TransAmériques, Le Grand Continental a connu par la suite de multiples moutures. De 65 danseurs pour sa première diffusion, il passe à une distribution de 375 (Le Super Méga Continental) en 2017, à l'occasion du 375e anniversaire de Montréal. En tout, plus de 3?000 interprètes ont participé à l'une ou l'autre des 21 éditions nationales et internationales du Grand Continental, attirant plus de 200 000 spectateurs.

C’est ainsi que le 14 avril dernier, le chorégraphe s’est lancé le pari de faire danser le monde dans son salon! Au cours de six répétitions via Facebook Live, Sylvain a enseigné la finale du Super Méga Continental, sur la musique de Poirier.

Âgés de 6 à 94 ans, les participants du Grand Continental – Format chez soi provenaient des quatre coins du globe: Toronto, New York, Mexico, Philadelphie, Montréal, Gatineau, Ottawa, Santiago (Chili), Le Caire, Whitehorse, Cape Cod, Portland (OR), Wellington (Nouvelle-Zélande), Abitibi, Québec, Vancouver, Paris, Boston, Hudson, Beaconsfield, Vienne, St.Pölten, Waidhofen (Autriche), Berlin, Potsdam (Allemagne), Lyon, New Jersey, Lexington (MA), Hamilton, Panama City, La Baie, Vermont, Nouveau-Brunswick, Sherbrooke, Avignon, Lima, Winnipeg et plus!

Alors que les tutoriels en ligne (en anglais ou en français) ont généré plus de 12 000 visionnements, quelque 400 passionnés ont pris part aux séances d’apprentissage en Live. Le 26 avril à midi, des centaines d’interprètes se filmaient en direct sur Facebook (ou accompagnaient les pas de Sylvain) pour former la plus grande danse en ligne contemporaine, en ligne. Des inconditionnels se sont même levé aux petites heures du matin (à 4h pour les plus irréductibles en Nouvelle-Zélande) pour se joindre à ce gigantesque party virtuel.

Il n’est pas trop tard pour apprendre la chorégraphie