LES LESBIENNES S’AFFICHENT, EN LIGNE!

Journée de Visibilité lesbienne (JVL) 6 et 7 juin 2020

Julie Vaillancourt
Commentaires
Fugues
Photo prise par © Fugues
Le week-end du 6 et 7 juin, les femmes de la diversité sexuelle s’afficheront sur le web lors de la Journée de Visibilité lesbienne chapeautée, pour une seconde année consécutive, par le Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) avec l’aide financière de la Banque TD.

Si cette journée, qui prend désormais la forme d’un week-end, devait se tenir, comme l’an dernier, au Never Apart, les activités seront présentées de façon virtuelle, de par les circonstances entourant les mesures de confinement. Au menu de ces deux journées, vous pourrez notamment participer à une session de yoga avec Nicole Jones, le samedi dès 11h, alors qu’en après-midi, dès 15h, un panel composé de divers invités sera présenté par l’animatrice Eugénie Lépine-Blondeau, qui  s’illustre notamment à l’émission radio matinale Tout un matin, sur les ondes de Radio-Canada.
 
Qui plus est, pour une deuxième année consécutive, Safia Nolin joindra sa voix à titre de porte-parole de l’évènement! Comme elle l’a d’ailleurs affirmé sur son Instagram (en direct de la France, où elle y était confinée), elle est «fucking contente» de prendre part une fois de plus à cet évènement et elle invite toutes les «gouines» à s’y joindre. Cette fois, dès le samedi 6 juin, 13h, elle ira jusqu’à pousser la chansonnette en live sur les réseaux sociaux, question d’enchanter votre (dé)confinement.
 
Le dimanche 7 juin, le Never Apart – qui devait une fois de plus tenir en ses murs la JVL – vous invite dès 11h à une visite virtuelle de sa galerie qui accueille nombre d’expositions à caractère LGBTQ+ depuis son ouverture. À 13h, assistez à une capsule de mécanique 101. Eh oui, vous avez bien lu!… Gageons que les changements d’huile et de pneus n’auront plus de secrets pour vous, après votre passage au garage (virtuel). Finalement, le week-end se terminera par la présentation d’une sélection de films choisis par Charlie et Katharine, celles derrières votre annuel Festival de films LGBTQueer image+nation.
 
Mentionnons que depuis le début du mois de mai, la page de la Journée de Visibilité lesbienne affiche des portraits de femmes LGBTQ+ impliquées dans la communauté. Ainsi, sous forme de décompte quotidien, ces femmes d’horizon, d’âge, d’expériences et d’identifications diverses s’affichent pour faire rayonner la communauté, permettant par le fait même de rendre visibles celles qui sont trop souvent demeurées dans l’ombre.
 
Enfin, puisque la JVL est aussi un moment pour rendre hommage à celles qui se rendent visibles, deux prix seront remis, comme l’an dernier (Judith Lussier et Line Chamberland étaient les récipiendaires). Cette année, le prix Hommage est remis à Manon Massé, pour l’ensemble de son œuvre et de son implication auprès de la communauté depuis plusieurs décennies, tandis que le prix Visibilité est remis à l’artiste Gloria-Sherryl François (GLOWZI), notamment pour son implication dans le nightlife montréalais.
 
JVL
 
Visitez la page Facebook de la Journée de Visibilité lesbienne (JVL) et le site web du RLQ pour de plus amples informations sur les activités de ce week-end virtuel. 
 
Site web du RLQ/JVL
 
 
 


Le Magazine Fugues, en collaboration avec le RLQ - Réseau des lesbiennes du Québec (Femmes diversité sexuelle LGBT), a publié une série de PORTRAITS DE FEMMES dans le cadre de la Journée de visibilité lesbienne (JVL 2020). Une trentaine de personnes — lesbiennes, bi, queer, pan, non binaires, bispirituelles, trans et plus — qui entourent la culture lesbienne actuelle et qui font de cette journée ce qu'elle est. 

À LIRE, LES PORTRAITS DE :