États-Unis

Les Village People demandent à Donald Trump de ne plus utiliser leurs chansons

Yannick LeClerc
Commentaires

Alors que les organisateurs des meetings politiques de Donald Trump utilisent leurs chansons dans ses meetings, les Village People réclament désormais au président des États-Unis d'arrêter.

Sur Facebook, celui qui incarnait le policier dans le célèbre groupe, Victor Willis, explique que cette demande a été motivée par l’attitude de Donald Trump, qu'ils pointent du doigt, face aux manifestants réclamant justice pour George Floyd.

«Si Trump demande à l’armée de tirer sur ses propres citoyens (sur le sol des États-Unis), les Américains se soulèveront de manière si massive devant la Maison-Blanche qu’il pourrait être forcé de quitter son poste avant l’élection. Ne faites pas cela, Monsieur le Président!», peut-on lire.

Et d'ajouter: «Et je vous demande de ne plus utiliser aucune de mes chansons à vos meetings, en particulier 'Y.M.C.A.' et 'Macho Man'. Désolé, mais je ne peux pas soutenir ce que vous proposez».