Village

Les bars et saunas ouvrent à nouveau pour la plupart

Yves Lafontaine
Commentaires

La nouvelle a été annoncée à Montréal jeudi après-midi par le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, qui était pour l'occasion accompagné par la directrice régionale Mylène Drouin. «Les bars, les parcs aquatiques, les spas, les établissements d'hébergement touristique, les casinos, les maisons de jeu et les entreprises de service pourront donc rouvrir cet été, a-t-il illustré, à condition, bien sûr, de respecter les règles sanitaires en vigueur et les normes édictées par la CNESST.»

Tant au bar Le Cocktail qu’au Cabaret Mado des spectacles sont prévus samedis, animés respectivement par Michel Dorion au Cocktail et Mado Lamotte au Cabaret. Notez qu’il y aura un prix d’entrée et que la capacité est limitée afin de respecter les mesures. Car tout comme les restaurants, les bars doivent respecter des mesures bien strictes demandées par le gouvernement et la santé publique. Certaines conditions s’ajoutent aussi comme l’obligation d'être assis.  

Oubliez donc l’époque où vous pouviez vous déhancher bien collé sur votre nouvelle «date» ou votre prochaine. Les bars qui étaient davantage des pistes de danse peuvent installer des tables pour permettre à leur clientèle de boire un (ou plusieurs) verre entre amis, toujours en respectant la distance du deux mètres pour les personnes provenant de différents foyers. 

Il sera toujours aussi important de se laver les mains le plus souvent possible et d’utiliser le désinfectant mis à votre disposition par les établissements. Également, les employés doivent porter le masque et/ou la visière selon leur tâche dans l’établissement. 

L’expérience sera différente, c’est certain, mais avec plus de trois mois de confinement, disons que plusieurs LGBTQ ont exprimé du soulagement à pouvoir se revoir et socialiser… avec un peu de distance.

Les bars au temps de la COVID-19 seront bien différents de ce que l’on a connu. Par contre, ils peuvent enfin rouvrir et recommencer à vous servir leurs bons cocktails, de la bière et du vin, le tout dans l’espoir de se sortir un peu la tête de l’eau financièrement. 

  

Il sera également possible d’aller relaxer au sauna, tout en respectant les mêmes règles de distanciation physique dans la mesure du possible et porter un masque sinon. Certains croient que l’adaptation sera difficile ou vont attendre un peu, mais déjà sur les réseaux sociaux, l’annonce de la réouverture semble plaire à beaucoup de personnes. Cette réouverture est un gros test à la fois logistique et financiers pour les propriétaires, les gérants et l’équipe qui doivent opérer avec une série de normes strictes.

Partout dans le monde, où les bars et les saunas ont réouvert, un suivi très serré s’est fait afin d’isoler rapidement les cas de transmission, s’il y en a. L’introduction des applications de traçage via téléphone permettra sans doute une gestion plus pointue et rapide des risques de contraction, par proximité. Le lancement de ces applications au Canada devrait se faire dans les prochaines semaines.

Rappelons que les bars texans avaient rouvert le 22 mai. Vendredi, cinq semaines plus tard, face à l’épidémie galopante et à l’afflux de malades dans les hôpitaux, le gouverneur a ordonné leur fermeture. « Il est clair que l’augmentation du nombre de cas est largement due à certains types d’activités, notamment aux Texans qui se rassemblent dans les bars », a indiqué Greg Abbott, en demandant une énième fois aux Texans de respecter la distanciation physique.

Le Sauna Pont Viau ferme

Nous avons appris qu’un sauna ne réouvrira pas, mais pas spécifiquement à cause de la COVID-19. En effet, le Sauna Pont Viau que la ville de Laval tentait d’exproprier depuis plus d’un an ne réouvrira pas du moins pas à cet endroit.